Fiches Réfutations Imams

Tarawih : Apprendre à lire le dossier

Fiches Réfutations Imams

Écrit par Maamar Metmati

Je cherche la protection d’Allah contre le Diable Banni

Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux

Louanges à Allah, Seigneur de l’Univers

Que la paix, lamiséricorde et la bénédiction d’Allah soit sur notre maître Muhammad et sa famille, ainsi que sur ses compagnons

Frères et sœurs, que la paix, la miséricorde et la bénédiction d’Allah soit sur vous

Vous savez, il existe des avocats en France et ailleurs qui au nom de a défense de leur client, n’hésiteront pas à profiter de lacune dans le dossier de l’accusation. En d’autres termes, ils vont se saisir des lacunes du dossier afin de convaincre leur client qu’il est innocent et que c’est une erreur judiciaire.

Evidemment, ça fait partie du rôle de l’avocat que de défendre avec zèle son client, et de chercher tous les éléments qui pourrait l’innocenter afin qu’il soit relaxé, acquitté ou qu’il bénéficie d’un quantum inférieur à celui dont il aurait été condamné : A une seule et unique condition, à savoir que cet avocat ne soit pas un effronté, voire de provoquer un outrage à magistrat. C’est-à-dire qu’il doit faire attention à ce qu’il exprime.

Si vous avez un avocat qui vient à défendre son client impliqué dans un crime. Par exemple, dont vous avez retrouvé l’ADN, les empreintes digitales, les photos, les caméras, du sang sur ses vêtements, le bornage de son téléphone, écoute téléphonique. Mais que dans le dossier, on a pas retrouvé l’arme du crime.

Serait-il raisonnable que cet avocat dise au tribunal :

« Mon client est innocent, c’est une erreur judiciaire parce qu’on n’a pas retrouvé l’arme du crime » ?

Evidemment que cela choquerait tout le monde, voire cela provoquerait un outrage à magistrat et de surcroit, alourdirait la condamnation de son client.

Ce n’est pas parce qu’on n’a pas retrouvé l’arme du crime, que l’on doit occulter, éluder, écarter tous les éléments que l’on a trouvé à l’encontre de son client.

 

Il se trouve que dans l’islam, chez nous, et surtout en cette époque d’ignorance, de sectarisme, on se permet de faire la même chose lorsque les sujets nous dérangent. A la seule différence, c'est que nous avons réellement des effrontés :

Premièrement, ils peuvent se le permettre parce qu’on ne voit pas leur visage.

Et deuxièmement, parce qu’ils ne risquent pas d’outrage à magistrat.

En fait, c’est le même cas que par rapport au TARAWIH, par exemple.

Parce que par rapport au Tarawih, on vient nous expliquer le plus simplement du monde que les savants n’ont pas dit que c’était une بدعة مذمومة (innovation blâmable) !

Ils ne l’ont pas dit, oui. Mais ils n’ont pas besoin de le dire, puisque ‘Umar Ibn Al-Khattâb (RA), lui-même le dit :

نعم البدعة هذه « Quelle excellente innovation ! »
Donc, ils sont obligés de reconnaitre.

Disent-ils, ce n’est pas une innovation blâmable mais que cela est préférable et que c’est bien de prier à la maison, voilà.

Par conséquent, ils adoptent la même situation que je viens de vous décrire :

ils occultent tous les éléments du dossier. Et cela devient une simple innovation Louable, LOUABLE !

C’est exactement la même chose : On écarte tous les éléments du dossier !

 

 

QUELS SONT LES ÉLÉMENTS À CHARGE que nous avons VIS-A-VIS DES TARAWIH ?

Vis-à-vis des tarawih, nous avons :

1. le fameux hadith authentique, pas abrogé, pas amputé, spécifique, contextuel, qui dit :

"فصلوا أيها الناس في بيوتكم، فإن أفضل الصلاة صلاة المرء في بيته إلا المكتوب"

« Ô gens, priez dans vos demeures ! car la meilleure prière pour un homme est celle faite chez lui sauf pour ce qui est des prières obligatoires »
[Bukhari,Muslim] 

Effectivement, les compagnons ont prié dans leurs demeures jusqu’au début du califat de ‘Umar Ibn al-Khattâb. Comme le stipule le hadith suivant :

Ibn Chihab dit : « Jusqu’à ce qu’Omar les rassembla derrière Obayy ibn Ka’b, qui guida leur prière durant les veillées du Ramadan. Ce fut-là, la première fois que les gens se rassemblèrent derrière un seul lecteur pendant le Ramadan ». [Sahih Muslim]

La question est donc très simple : Pourquoi n’obéisse-t-il pas au Prophète ? C’est tout…

Or, ils nous répondent avec des réponses périphériques, ils bottent en touche !

A. On nous affirme que : "les savants connaissent le hadith et les savants n’ont pas dit qu’elle était une innovation blâmable".

CE N’EST PAS LA QUESTION QUI T’EST POSÉE !

La question est pourquoi tu désobéis au Prophète ? Donne nous une réponse au nom du Coran et de la Sunna qui puisse justifier que tu fasses le contraire lorsque le Prophète te dit :

"فصلوا أيها الناس في بيوتكم، فإن أفضل الصلاة صلاة المرء في بيته إلا المكتوب"

« Ô gens, priez dans vos demeures ! car la meilleure prière pour un homme est celle faite chez lui sauf pour ce qui est des prières obligatoires »
فصلوا في بيوتكم "Priez dans vos demeures" est un impératif, un ordre.

Il l’a dit en colère et les compagnons ont exécuté l'ordre du Prophète :

Zaid ben Thabit – qu'Allah l'agrée – dit : « L'Envoyé d'Allah – qu'Allah prie sur lui et le salue – plaça une natte qui le séparait des gens. Comme il y faisait des prières, quelques hommes cherchèrent à l'imiter et se mirent à le suivre dans ces prières. Une nuit, ils se regroupèrent, mais l'Envoyé d'Allah –qu'Allah prie sur lui et le salue – ne sortit pas les voir. Ils élevèrent la voix et frappèrent la porte avec quelques cailloux. L'Envoyé d'Allah – qu'Allah prie surl ui et le salue – sortit les voir en colère et leur dit : "Votre insistance (à faire ces prières) me pousse à croire qu'elles deviendraient obligatoires. Donc, Priez  dans vos maisons ! Car la meilleure des prières est celle que l’on fait chez soi, sauf pour ce qui est des prières obligatoires" ».

Donne nous une raison pour que nous puissions désobéir au Prophète ! Mais ne nous répond pas avec des éléments périphériques : les savants le savaient, etc.

Ce n’est pas la question !

On n’est pas entrain de parler des savants, on te dit que le Prophète a dit ça : فصلوا أيها الناس في بيوتكم [Bukhari, Muslim] Hadith authentique, spécifique, contextuel.

Pourquoi désobéissez-vous au Prophète ?!

Donnez-nous une réponse au nom du Coran et de la Sunna ! Par exemple : ce hadith est faux, il est mal traduit, cela ne concerne pas les tarawih...

AUCUNE RÉPONSE, SILENCE RADIO ! Ils vont chercher ailleurs ! Ils vont chercher la question de l’arme du crimeen nous prétextant que Nous n’avons pas l’arme du crime , à savoir : Les savants n’ont pas dit que c’était une bid’a blâmable !

AH D’ACCORD ! Donc l'arme du crime change en fonction de vos intérêts ! L'arme du crime change ! Ce n'est plus فصلوا أيها الناس في بيوتكم mais ce sont les avis de savants !

B. On nous affirme que : "le Prophète a prié avec ses compagnons d’après Bukhari et Muslim".

Or, lorsque l’on va voir dans ces recueils, le Prophète n’a jamais prié avec ses compagnons, JAMAIS !

Il a dit de manière prouvée et irréfutable, je cite :

« J’ai bien vu ce que vous avez fait. Rien ne m’a empêché de sortir à votre rencontre ». « Lorsque le prophète sentit notre présence derrière lui, il écourta la prière. Il entra ensuite chez lui. Le lendemain matin, nous lui demandâmes : T’es-tu rendu compte de notre présence la veille ? Oui, déclara-t-il. C’est d’ailleurs ce qui m’a poussé à agir comme je l’ai fait ». « Je n’ignorais pas votre présence ».« Ce qui m’a empêché de me rendre auprès de vous » « Votre insistance (à faire ces prières), me poussa à craindre qu'elles deviendraient obligatoires. »

Or, ils disent qu’il a prié avec ses compagnons. Ainsi, Pourquoi disent-ils qu’il a prié avec ses compagnons ? C’est une question simple.

C. Ils confirment que le Prophète a bien dit : « La meilleure prière est celle qui est faite chez soi, sauf la prière obligatoire »

Pourquoi font-ils une prière qui est moins bonne, moins méritoire ? Puisque le Prophète te dit que c’est celle que tu fais chez toi est meilleure.

Au nom de quoi font-ils une prière moins bonne, moins méritoire ? Ils ont trop de hassanats ? Ils ont peur de pas être payé pour leur hassanat ? Ils ont peur qu’Allah n’a pas les moyens de leur donner un Paradis digne de leurs actes ?

Le Prophète te dit qu’elles sont là-bas, et ils font le contraire… Pourquoi ??? C’est de la psychiatrie, c’est médical ??!

D’ailleurs, ils font constamment le contraire :

1. Le Prophète dit « Priez chez vous », ils font le contraire
2. Le Prophète dit « La meilleure prière est celle qui est faite chez soi », ils font le contraire
3. Les savants disent « il est préférable de prier à la maison », ils font le contraire

 

Quand on pose une question à un savant sur les Tarawih, le savant dit : 

« il est préférable que tu pries chez toi ».

Obéis-lui… Pourquoi le contredis-tu ?

Tu vas voir un médecin, ce médecin en question te dit qu’il est préférable de prendre c ecachet avant de dormir… Tu vas le prendre le matin ? Beh non !

Donc, même les savants qui ont minimisé la chose, ils les contredisent, ils ne les écoutent pas !

Systématiquement, ils contredisent ! C’est systématique, il faut qu’ils aillent faire tarawih !

D. Ensuite, on nous affirme qu’il y a eu consensus : Il n'y a que les chiites qui ne font pas tarawih…

On a vu que des compagnons ne faisaient pas tarawih, on a vu que des tabi’ins ne faisaient pas tarawih, notamment le fils de ‘Umar, et que des savants ont contesté le tarawih. Donc d’où ont-ils sorti l’ijma’ ???? Qui leur a parlé d’ijma’ ?

Je cite :

7713– Abou Bakr nous a rapporté, d’après ibn Noumayr, à la suite d’Ubaydullah ibn Omar, et Nâfi’, qu’ibn Omar ne rejoignait pas les gens pour prier la nuit durant le Ramadan. Et il ajoute : Salem et alQasam ne le faisaient pas non plus.
7714– Waki’ nous a rapporté, d’après Safin, selon Mansour, que Mujahida dit : un homme a demandé à ibn Omar : Devrais-je prier la nuit derrière l’imam pendant le mois de Ramadan ? Il lui dit : tu écoutes(tout) comme un âne.
7715– Waki’ nous rapporte, selon Safin, d’après Abi Hamza, qu’Ibrahima dit : Si je ne connaissais pas plus d’une sourate ou deux, les répéter est à mes yeux, plus bénéfique que prier la nuit derrière un imam,pendant le mois de Ramadan.
7716– ‘Issa ibn Younis nous rapporte, d’après al-A’mach : Ibrahim guidait leurs prières canoniques, mais il ne les guidait plus pour les prières du Ramadan et ‘Alqama et al-Aswad ne le faisaient pas non plus.
2017– Fahd nous rapporte, d’après Abou Nu’aym, à la suite de Sofiane, Ubaydullah, et Nâfi’, qu’ibn Omar (que Dieu soit satisfait d’eux), ne faisait pas la prière derrière un imam pendant le Ramadan.

l’imam Tahawi, conclut ce paragraphe par lesmots suivants :

« Tous ces hommes sur lesquels nous avons rapporté ces traditions, préféraient, chacun prier tout seul durant le mois duRamadan, à la prière derrière un imam. C’est la position juste ».
« Ibn Omar ainsi que son fils Salim de même que Qassem ibn Mohammed Rilkama, ibrahim ne priaient pas avec les gens à la mosquée durant le mois du Ramadan »
عن ابن عمر وانھ و ابنھ سالم والقاسم بن محمد و علقمة وابراھم النخعي انھمكانوا لا یقومون مع الناس قي شھر رمضان

E. Ensuite, ils ont pris un hadith amputé dans Bukhari et dans Muslim qui dit : « J’ai craint que cela devienne une obligation pour vous, ce qui m’a empêché de vous rejoindre » et du hadith amputé, ils ont construit un ijtihad. Ils ont dit : « le prophète ne l’a pas rendu interdit et ne l’a pas rendu obligatoire, il est simplement écrit que le prophète a craint que cette prière devienne une obligation »

A côté de cela, on a vu que le hadith était amputé, qu’il manquait l’autre morceau.

Pourquoi n’ont-ils pas pris le hadith intégral où on le retrouve d’ailleurs dans An-Nasa’i ou chez Ibn Sa’d, et ailleurs ? Ce hadith intégral qui dit :

« j’ai craint que cette prière devienne une obligation pour vous. Dorénavant, ô croyants, priez dans vos demeures car la meilleure des prières est celle qui est faite chez vous, sauf la prière obligatoire »
Pourquoi n’ont-ils pas le hadith intégral et construit leur ijtihad sur ce hadith qui est dans Boukhari et Muslim ?

Ils ont mis le hadith intégral de côté, ils ont pris le hadith amputé faisant tout de même partie de la science du hadith et on fait un ijtihad à partir d’un élément coupé.

Depuis quand, on se permet de couper la parole de quelqu’un, et qui plus est, la parole d’unprophète, d’un verset ou d’un hadith ?

Quand on parle, on ne coupe pas la parole des gens… Pourquoi ils ont délaissé l’autre partie du hadith Intégral ?

Parce que tout simplement, ils ne pouvaient pas construire un ijtihad sur le hadith intégral qui dit : « Priez chez vous ».

Ils sont bloqués. Donc, ils ont écarté celui-ci, et ont pris l’autre qui était amputé !

Et delà, ils ont commencé à broder :

« Oui, mais le Prophète n’a pas dit que c’est interdit, il a seulement dit « j’ai craint ». Or maintenant il est mort, etc. etc. »

Oui, mais celui-là est amputé ! Il faut prendre l’autre ! Donc, pourquoi n’ont-ils pas pris l’autre ? Pourquoi ont-ils fait ce choix de prendre le hadith amputé et induire les gens en erreur ?

F. Ils nous disent que le Prophète a prié 3-4 jours avec ses compagnons.

Mais d’un autre côté, ils sont incapables de savoir combien de raka’a, le Prophète avait fait…

Puisque pour savoir le nombre de raka’a effectuée par le Prophète, les compagnons sont allés voir ‘Aïcha, je cite :

D'après Abou Salama Ibn 'Abderrahman : J'ai dit à 'Aicha (qu'Allah l'agrée) : Comment était la prière du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) durant le Ramadan ? Elle a répondu : Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) ne priait pas plus de onze unités de prière que ce soit durant le Ramadan ou hors du Ramadan. Il priait quatre unités de prière, ne questionne pas à propos de leur perfection et leurs longueur. Puis il priait quatre unités de prière, ne questionne pas à propos de leur perfection et leurs longueur. Puis il priait trois unités de prière ».

Si les compagnons sont allés demander à Aicha, leur demande est postérieure à la mort du Prophète. Si le Prophète a prié avec ses compagnons, ils devraient savoir combien de raka’at a-t-il fait… !

Comment se fait-il qu’ils ne savaient pas, alors qu’il a « prié avec eux » ? Donc, ils doivent savoir combien de raka’at a-t-il fait.

Les compagnons peuvent attester : « Le Prophète a prié ce jour-là, il a fait tant de raka’a, et le lendemain, il a fait tant, ainsi de suite… » Mais il n’y a aucun compagnons qui le disent, aucun texte qui dit cela.

Ils sont obligés d’aller voir ailleurs puisque le Prophète n’a pas prié avec eux. Ainsi, ils ne peuvent pas savoir.

Ils sont obligés d’aller chercher ailleurs, sur des éléments annexes. Afin de l’introduire dans le Tarawih, pour fabriquer leur Tarawih.

G. On sait que lorsque le Prophète a dit : "فصلوا أيها الناس في بيوتكم، فإن أفضل الصلاة صلاة المرء في بيته إلا المكتوب" « Ô gens, priez dans vos demeures ! car la meilleure prière pour un homme est celle faite chez lui sauf pour ce qui est des prières obligatoires » , les compagnons ont arrêtés [Bukhari, Muslim]. Ils ont arrêté lorsqu’il a dit ça. Le prophète n’est pas mort cette année, il a fait d’autres ramadans. Et durant ces autres ramadans, il n’a pas fait « tarawih » à la mosquée avec les compagnons. Même Abu Bakr ne l’a pas fait avec les compagnons. Et ce n’est venu qu’à l’époque de ‘Umar.

Donc, si je comprends bien, le Prophète n’a pas légiféré cette prière, il l’a même interdite, si bien qu’il ne la faisait pas le restant de sa vie, ni même Abu Bakr. Et ‘Umar est venu et a légiféré sur cette prière. Est-ce que ‘Umar a le droit d’inventer une prière ?

Le Prophète n’a pas légiféré, et il a continuait à vivre sans cette prière. Il l’a même interdite dans la mosquée. Et ce n’est qu’après, qu’on vient l’introduire. A-t-on le Droit ?

Allah, dans le Coran, dit : 

« Aujourd’hui, j’ai parachevé votre religion ».

Donc, on n’a pas le droit d’inventer une prière.

Pourquoi inventes-tu une prière puisque le Prophète ne l’a pas faite ? Et il est mort sans la faire.

Donc, la mission du Prophète continue avec ‘Umar. On peut rajouter des choses [en religion].
La mission du Prophète est incomplète… ?!

On peut rajouter des prières, on peut rajouter des jeûnes du Ramadan, on peut rajouter Zakât, on peut rajouter des choses, alors que le Coran est terminé et le Prophète est mort…

Le Coran est Fini, la Sunna est finie…

« Aujourd’hui j’ai parachevé votre religion » « J’agrée l’islam pour vous comme religion »

Et beh Non ! On rajoute des choses après… C’est autorisé dans l’islam ??? On peut rajouter des prières après la mort du Prophète ?!

Alors que lui, dès qu’il a dit ça, il a arrêté ! Il ne l’a plus fait ! Mission accomplie, c’est fini, c’est fini, le dossier est clôt !

Ils viennent ainsi et ils vous font une prière inventée ! Les gens le suivent ! Et ils nous disent que C’est licite, c’est autorisé !

H. Il y a quelque chose qui est consternant, à savoir : Comment peut-on à la fois associer et reconnaître que le Prophète a dit :"فصلوا أيها الناس في بيوتكم، فإن أفضل الصلاة صلاة المرء في بيته إلا المكتوب" « Ô gens, priez dans vos demeures ! car la meilleure prière pour un homme est celle faite chez lui sauf pour ce qui est des prières obligatoires » [Bukhari, Muslim] et venir nous dire, que ce n’est pas une bid’a mazmouma – blâmable. C’est contradictoire !

Si tu reconnais que le Prophète a dit « Ô gens, priez chez vous », tu reconnais forcément que tarawih est une bid’a blamâble … ! Puisque faire Tarawih, c’est désobéir au Prophète, et désobéir au Prophète, c’est blamâble !

Donc si tu reconnais que le Prophète l’a dit. D’ailleurs tu es obligé de le reconnaître puisque c’est dans Bukhari et dans Muslim. Et que tu fais le contraire de ce qu’il a dit en priant à la mosquée. Ton acte est forcément blâmable.

Eux ,ils arrivent à harmoniser les deux ! « Je reconnais que le Prophète a dit : « Priez chez vous », et je fais le contraire du Prophète. Mais c’est pas blâmable »

Donc, maintenant, on peut désobéir au Prophète sans que ça tombe dans le blâmable. C’est autorisé ! Tu peux même avoir des hassanats !

« Je désobéis au Prophète, j’ai des hassanats » « Je fais le contraire de ce que me dit le Prophète, mais j’ai des hassanats »

C’est Nouveau, ça vient de sortir !

Si tu reconnais que le Prophète a dit « Priez chez vous », t’es obligé de reconnaître que de faire le contraire, c’est blâmable ! Car toute désobéissance au Prophète est blâmable ! Toute désobéissance au Prophète n’engendre aucune hassanat, et a contrario, elle engendre une punition ! Qu’on le veuille ou pas !

DONC, ou bien tu rejettes le hadith en disant qu’il est faux, et tu fais tes coups d’harmonica et tes coups de violon uniquement avec ceux avec qui ça fonctionne…

Ou bien…

Puisque eux joue sur les lacunes…

Les avocats eux, jouent sur les lacunes du dossier, mais eux, jouent sur les lacunes cérébrales des gens, les lacunes théologiques ! Ils savent très bien que les gens ne sont pas développés en terme intellectuel, moins encore en terme théologique, ainsi, ils jouent avec ça !

Donc finalement, la question est très simple :

Est-ce que parce que les savants n’ont pas dit que c’était une prière blâmable, ondoit mettre de côté tous ses éléments ?
IMPOSSIBLE !

On ne peut mettre de côté priez chez vous et écarter tous les éléments sous prétexte qu’ils n’ont pas dit que c’est blâmable. D’ailleurs une grande partie des savants ont un problème avec les compagnons… !

Quand ‘Umar se trompe à plusieurs reprises, notamment sur la Zakat, l’ont-ils dénoncé ?

Jamais !

Al ‘Askari dit : « Omar est le premier :- Qui a ordonné de faire des prières collectives pendant les nuits de Ramadan (Tarawih)- Qui a interdit le mariage temporaire.- Qui a ordonné de faire la prière de deuil avec quatre Takbir.- Qui a ordonné de payer la Sadaqa sur l’intérêt des capitaux.- Qui a ordonné d’arrondir le calcul des héritages.- Qui a accepté de payer une Zakat sur les chevaux qu’il possède ».

Quand ‘Umar dit en substance « Ne donnez pas de quoi écrire au Prophète », le Jour du Jeudi, disent-ils que ce n’est pas normal ? NON ! Pourtant le texte est clair :

« Donnez-moi de quoi écrire, je vais vous faire un écrit qui ous empêchera de vous égarer après ma mort » Non, il ne faut pas lui donner ! s'écria Omar « 3an kitab Allah, kitab Allah yakfi » "Nous avons le livre d'Allah et le livre d'Allah nous suffit"
Est-ce bon, est-ce correct, est-ce conforme ? Non, ils ne le dénoncent pas !

Même Mu’awiya, Mu’awiya qui a un dossier judiciaire aussi long qu’un disque dur d’un ordinateur, ils essaient constamment de le défendre.

  • Siffin, c’est un mal entendu
  • Hassan, ce n’est pas lui qui l’a tué
  • Le fils de Khalid ibn Walid, il s’est suicidé

Tout ça, ça ne va pas !

Parce qu’ils ont un problème !

Même le Coran incomplet ! Coran complet ou pas ?

Lorsqu’ils reconnaissent que le verset de la lapidation a été révélé, qu’il n’a pas été abrogé et qu’il n’est pas dans le Coran mais qu'il reste dans l'application. Donc lorsque vous dites : « Vos savants disent que le Coran est incomplet » ils nous disent : « Non, ils n’ont jamais dit ça, ils ont simplement dit que le verset n’est pas dans le Coran »

Le problème c’est que s’il n’est pas dans le Coran, et qu’il est censé être dans le Coran puisqu’il n’est pas abrogé, c’est que le Coran est incomplet.

A moins que le Prophète a dit : « Ne le mettez pas » et dans ce cas-là, donne-nous la preuve.

Si ça vient du Prophète qui  dit : « Ne le mettez pas dans le Coran ».

Or c’est impossible que le Prophète te dise « Ne mettez pas le verset dans le Coran ». Pourquoi veux-tu qu’il te dise ça ? Depuis quand le Prophète te dit de ne pas mettre des versets qui ne sont pas abrogés ?

Même aujourd’hui, il y a des versets qui sont abrogés et qui sont dans le Coran ! Et des versets abrogés qui ne sont plus dans le Coran ! Mais c’est normal, ils sont abrogés !

Mais le verset de la lapidation qui est un verset qui touche le pénal, le crime, c’est une peine capitale ! Il est obligé d’être dans le Coran ! Pourtant, il n’est pas dans le Coran !

Ainsi, quand on leur dit : « Il manque un verset dans le Coran », ils te disent : « Il ne manque rien dans le Coran, le Coran est complet ! »

Ils font la même chose avec les tarawih !

Vous leur donnez des éléments, ils désobéissent au Prophète, ils font une prière qui est moins bonne, ils inventent des prières ! Et quand vous leur exposez leur contradiction, ils disent : « Ouais, mais Chafi’i n’a pas dit que c’était blâmable, il a simplement dit

‘que c’est mieux de prier chez soi’ »

Qu’est-ce que ça veut dire tout ça ? Je te donne les éléments de ce pourquoi tu désobéis au Prophète, les preuves et toute la liste… Que Chafi’i l’ait dit ou pas, ça ne me regarde pas…

Répondez aux questions que je vous pose. C’est ça qui m’intéresse.

Et d’ailleurs, si Chafi’i te dit que c’est meilleur de prier chez toi, pourquoi tu fais le contraire ?

Là encore, vous faites le contraire.

L’imam Malik a dit qu’il ne faisait pas tarawih, ils font le contraire.

Des savants ne l’ont pas fait, etc. Etc. Etc.

C’est sûr ça qu’ils jouent, ce sont sur des éléments annexes.

Donc, au nom de leur raisonnement, on doit mettre de côté tous les éléments.

Ainsi, c’est comme quelqu’un qui va être jugé juste avant, comme je l’ai expliqué,

On n’a pas retrouvé l’arme du crime, donc c’est pas lui.

Chafi’i n’a pas dit que c’est blâmable, on écarte tout.

Aucun savant n’a dit que c’est blâmable, donc on peut désobéir au Prophète :

"Nous admettons que le prophète a dit «فصلوا أيها الناس في بيوتكم », que Omar a inventé une prière, c’est pas grave, rien n’est grave."

Voilà le fonctionnement de ces gens !

Ça ne marche pas comme ça, ça ne marche pas comme ça…

Vous voulez que les gens fassent le tarawih, alors répondez aux questions !

Pourquoi désobéissez-vous au Prophète lorsqu’il vous dit « فصلوا أيها الناس في بيوتكم » ????! Pourquoi vous lui désobéissez ? Au nom de quoi ? Au nom de quel verset ? Y’a-t-il des versets qui autorisent la désobéissance au Prophète ? Y’a-t-il des hadiths, lesquels ?

C’est quand même incroyable ! Le Prophète meurt sans faire cette prière, durant plusieurs années. Il y a quelqu’un d’autre qui vient l’instituer, il vous dit« c’est normal » !

La mission continue !

Pour les chiites, la mission continue avec ‘Ali (as)

Et pour ces sunnites-là, la mission continue avec ‘Umar…

C’est pareil !

La mission du Prophète n’est pas terminée. Le Prophète n’a pas fait tarawih, il a arrêté.« Beh, nous on va faire tarawih, beh ouais, moi je légifère une nouvelle prière… »

Non, ça ne fonctionne pas comme ça. Que les savants aient dit ou n’aient pas dit : nous avons des éléments objectifs, concordants qui montrent très clairement que c’est une désobéissance au Prophète

« Toute désobéissance au Prophète est une innovation, toute innovation est égarement, et tout égarement est dans le feu »

C’est une désobéissance au Prophète,

Toute désobéissance au Prophète n’a aucune hassanat.
Toute désobéissance au Prophète est blâmable.

"فصلوا أيها الناس في بيوتكم، فإن أفضل الصلاة صلاة المرء في بيته إلا المكتوب"

« Ô gens, priez dans vos demeures ! car la meilleure prière pour un homme est celle faite chez lui sauf pour ce qui est des prières obligatoires »

Maintenant, vous faites tout le contraire. Dites-nous pourquoi vous n’obéissez pas au Prophète ? Répondez aux questions ! Ne bottez pas en touche.

On leur pose une question qui est claire, et ils répondent à côté.

Pourquoi tu désobéis ? « Oui, mais les savants connaissent ce hadith »« Oui, mais aucun savant n’a dit que c’était blâmable »

Oui,mais tu ne réponds pas à ma question ! Je t’ai pas demandé s’il y a des savants qui t’ont demandé si elle était blâmable ou pas ! Je t’ai demandé pourquoi désobéis-tu au Prophète ?

Expliquez-nous ce hadith, expliquez-nous pourquoi faites-vous une prière qui est moins bonne ?

Expliquez-nous pourquoi il y a quelqu’un qui a fait une prière qui n’était pas présente àl’époque du prophète ?

Le Prophète n’a jamais fait tarawih pendant un mois. Ça n’existe pas.

Expliquez-nous pourquoi ont-ils pris un hadith amputé au détriment du hadith intégral ?

Expliquez-nous pourquoi le Prophète a prié 3 ou 4 jours alors qu’il n’a jamais prié 3 ou 4jours, avec eux ?

Répondez aux questions !

Si vous répondez correctement aux questions, l’année prochaine je vais faire tarawih, inchaAllah. Il n’y a aucun problème.

Si vous ne répondez pas, Dieu est témoin que vous faites des choses en connaissance de causes, dans la désobéissance au Prophète.

Donc, non seulement vous n’aurez aucune hassanat, mais vous allez rendre des comptes. Puisque vous désobéissez en connaissance de causes au Prophète, au nom du culte de la personnalité.

‘Umar s’est trompé sur la Zakat, vous l’auriez suivi dans son erreur.

Vous êtes de ceux qui suivent ‘Umar au détriment du Prophète.

Le jour du Jeudi, le Prophète dit : « donnez moi de quoi écrire ». Vous, vous auriez suivi‘Umar ibn al-Khattâb, quand il a dit en substance: « non, il nefaut pas lui donner »

Vous seriez parmi le groupe que ‘Umar a entraîné lorsqu’il adit : « non, il ne faut pas lui donner ». Il y avait deux groupes : vous, vous suivez ‘Umar.

Vous suivez ‘Umar le Jour du Jeudi. Vous suivez ‘Umar pour la Zakat. Vous suivez ‘Umar pour tout. Pourquoi ? Parce que c’est ‘Umar, au détriment duProphète, au détriment du Coran.

Heureusement, qu’Abu Bakr et ‘Aïcha n’ont pas fait comme vous. Abu Bakr et ‘Aïcha l’ontcorrigé.

Vous êtes ces gens-là, qui existaient à l’époque du Prophète. Entre le Prophète et‘Umar, vous choisissez ‘Umar.

C’est tout…

Nous, Nous sommes parmi ceux qui suivent le Prophète.

 

On nous a fait accroire que c’est Metmati ou ‘Umar, les compagnons et les savants.

Non, c’est le Prophète, les compagnons qui ne faisaient pas tarawih, les tabi’ins qui ne faisaient pas tarawih et les savants qui l’ont contesté.

On pourra lire ce qui suit :

كان كبار السلف من الصحابة والتابعین ینصرفون بعد صلاة العشاء إلى بیوتھم ولا یقومون مع الإمام

« Parmi les Salafs de renommée d’entre les compagnons et leurs successeurs, ces derniers quittaient la mosquée pour aller chez eux après l’accomplissement de la prière de l’Ichaa et n’accomplissaient pas la prière derrière l’imam ». (L’imam Chatibi Al-Mouwafakat)

Les savants l’ont contesté. Ils ont simplement minimisé. Ils n’ont pas voulu dénoncé, quand ils ont dit il est préférable.

Il est préférable. Pourquoi est-il préférable ? Sur quel(s) texte(s) se sont-ils basés ?

Pourquoi l’imam Malik ne faisait pas tarawih ? Si c’est une sunna, pourquoi ne fait-il pas tarawih ? Parce qu’il savait très bien que le Prophète dit : « Priez chez vous »

Pourquoi une partie des chafi’ites ne font pas tarawih ?

كتاب الصلاة /أحكام صلاة التراویحوأطلق آخرون ثلاثة أوجھ في المسألة، منھم القاضي ابن كج و إمام الحرمین.أحدھا: أن الانفراد أفضل على الإطلاق
« Il existe trois positions concernant les Tarawih à savoir : 1-Prier seul est meilleur de façon absolue

Pourquoi l’imam Chafi’i dit qu’ « il est mieux de prier chez soi » ?

مسألة : قال الشافعي رضي الله عنھ : و أما قیام شھر رمضان فصلاة المنفرد أحب إلي
« Concernant la prière durant lemois du Ramadan, je préfère la prier seul ».

Sur quoi se basent-t-ils ?

Nous, on suit le Coran et la Sunna. Donnez-nous le dalil, puisqu’il a vu le hadîth, ils connaissaient le hadith. Mais ils n’ont pas été au bout de leur condamnation.

Mais comme ça touche des compagnons, ils se retiennent.

Mu’awiya, ils se retiennent.

‘Umar, ils se retiennent.

Le jour du Jeudi, ils se retiennent.

Tarawih, ils se retiennent.

Le Coran et les versets, ils se retiennent.

On a vu ensemble, dans le Charh de l’imam Nawawi. A chaque fois, on l’a expliqué ! Voilà le Problème !

DONC, OBÉISSEZ AU PROPHÈTE, C’EST TOUT !

« فصلوا أيها الناس في بيوتكم» point à la ligne. Ça suffit largement !

Le Prophète te dit de prier chez toi, prie chez toi, c’est tout !

Tu ne veux pas prier chez toi, tu lui as désobéit !

Toute désobéissance au Prophète entraîne un péché et tout péché sera réglé le Jour des Comptes !

Ce hadîth se suffit à lui tout seul !

C’est un impératif, un ordre : Allez prier chez vous. Parce que la prière est mieux chez vous qu’à la mosquée. Non seulement, je désobéis au Prophète mais en plus, je vais faire une prière qui est moins bonne. J’ai pas besoin de hassanat.

« Ah non nonnon, tu comprends j’en ai trop de hassanat » «  Non, je sais plus où les mettre. D’ailleurs, je ne sais même pas si Allah va pouvoir me payer mes hassanats, j’en ai trop ! Donc, ouais, je vais faire une prière qui est moins bonne.»

Même les savants leur disent que c’est mieux de prier chez toi.

« Mais non, je veux quand même aller à la mosquée »

Ah bon ? Mais Chafi’i t’a dit que c’est mieux d’aller chez toi.

« Oui, mais il n’a pas dit que c’était obligatoire, il a dit que c’est mieux, c’est tout »

Oui, mais si il dit que c’est mieux, c’est bien qu’il y a une raison. Je ne sais pas.

Donc, oui, il y a un problème.


Donc ces gens-là veulent embrouiller la vérité ! C’est grave ! C’est graveparce que ce sont des gens sectaires ! « J’ai mal à ma secte »

Nul ne pourra venir à bout de la conviction d’un Sectaire ! Un Sectaire, son cerveau est arrêté ! Son cerveau est arrêté ! Il ne réfléchit plus le mec ! Il est arrêté, c’est un sectaire !

Va parler avec un témoin de Jehova ! Va parler avec un chiite ! Tu ne peux pas… Le cerveau est bloqué…

Eux c’est pareil !

 

Je le dis :

‘Umar ibn al-Khattâb, ils en ont fait un Prophète !

Pourtant, Boukhari est plein d’erreur sur ‘Umar ! Y’a-t-il un savant qui en a déjà parlé ? ils en ont jamais parlé. Pourtant, il y en a plein.

Le jour du Jeudi, c’est quand même incroyable ! Le Prophète ordonne :

« Donnez-moi de quoi écrire, je vais vous faire un écrit qui vous empêchera de vous égarer après ma mort » « non, il ne faut pas lui donner » …

Ils vont même jusqu’à dire qu’il avait raison : puisque :

« le Prophète déliré », il aurait pu « faire des dessins ».
Ils ont même dit que le Prophète aurait pu écrire quelque chose contre le Coran.

Eh oui !

Alors que tout simplement, en vérité, c’était de reconnaître que le comportement de ‘Umar n’était pas…

C’est tout, c’est un fait. Qu’on le veuille ou pas !

C’est tout, faut reconnaître !

Où est le Problème ? Où est le Problème ? Et alors ? Et alors ?!!

Mais tout cela, ne peut convaincre que des gens malades du cerveau !

Quelqu’un de normal, va voir de suite.

 

C’est comme le Coran incomplet. Le verset de la lapidation n’est pas dans le Coran, il n’a pas été abrogé. Le coran est incomplet. Ils disent : « Non,les savants n’ont pas dit ça, c’est toi qui le dit ! »

Oui, mais quand bien même les savants ne l’aient pas dit, moi je constate !

Ce livre est censé être complet, il y a tous les versets révélés qu’on doit appliquer ! Il n’y a pas le verset de la lapidation ! J’en tire les conclusions qui s’imposent, c’est tout !

Il n’a pas été abrogé !

« Non, c’est toi qui le dis. Les savants disent que le verset est tout simplement pas dans le Coran »

Ah oui, c’est vrai. Le verset n’est pas dans le Coran, mais le Coran est quand même complet.

 

Donc, faites attention à vous ! Faites attention à ces gens, qui n’ont ni connaissance, ni sincérité, ni rien ! Et qui souffrent de leur sectarisme ! C’est très clair !

Le dossier est clôturé ! Le dossier est clôturé ! C’est un dossier qui est clôturé ! Il est clôturé par un hadith ! « فصلوا أيها الناس في بيوتكم » !

Quoi ? Le prophète a dit «فصلوا أيها الناس في بيوتكم » ? C’est clair, c’est clos. Je veux même pas savoir pourquoi, c’est fini.

Le hadith est authentique, oui. Il est abrogé, non. Il parle des tarawih, oui.

C’est fini.

Le reste ne m’intéresse même plus. Qui a dit quoi sur ce sujet ? Cela ne m’intéresse même plus.

Mais les autres hadiths, ils les comprennent bien.

Quand le Prophète dit :

« Pas d’appel à la prière après l’iqama »

Là, tout le monde comprend. Il n’y a pas de « non, mais là tu vois.. ». Ah non, là, tout le monde comprend.

En fait, quand ils disent que le Prophète ne parle pas sous l’effet de la passion, ce n’est qu’une révélation révélée, sauf deux jours : Yawm al Khimis et Tarawih.

Là, il parle sous l’effet de la passion. A part ces deux jours, il ne parle jamais sous l’effet de la passion.

 

Je pense que ça suffit. Celui qui veut comprendre, il comprend. Celui qui ne veut pas comprendre, il ne comprend pas. Les choses sont claires, voilà. C’est tout.
Allah ne guide pas les gens injustes.