Fiches Nader Abou Anas

Nader Abou Anas : Le Terrible Aveu

Fiches Imams de France

Écrit par Maamar Metmati

Une vidéo a été réalisée par "l'imam" Nader Abou Anas, le 20 octobre 2019, qui a pour titre "Les Musulmans". "Les Musulmans" fait référence à une plateforme conçue par un certain nombre de musulmans, lesquels ont un point commun : Ils considèrent qu'il faille être apolitique, qu'il ne faille surtout pas faire de vagues ou en tout cas surtout pas de grosses vagues - parce qu'il en faut tout de même, sinon cela fait plus du Chalgoumi que du Tariq Ramadan - pour faire illusion et ainsi, faire croire aux uns et aux autres qui sont dans une espèce de résistance, une sorte d'opposition. Et donc, ils ont produit cette plateforme pour, disent-ils, s'occuper des intérêts des musulmans et des musulmanes en France.

Au vu du titre de la vidéo "Les Musulmans" qui est l'appellation qu'ils se sont donnés ça fait penser au parti politique de Florian Philippot qui s'appelle "Les Patriotes".

Il faut simplement dire "les musulmans de France", c'est beaucoup plus juste, beaucoup plus honnête.

Parce que dire "Les Musulmans", cela renvoie à l'ensemble des musulmans - en tout cas, ceux vivant sur le territoire français - alors qu'en réalité ça ne renvoie pas à tous les musulmans. En effet si vous n'êtes pas comme eux, ils ne vous acceptent pas. Et d'ailleurs, si vous allez sur leur site internet, vous constaterez que c'est toujours les mêmes profils que l'on retrouve, c'est toujours la même équipe, lesquels se partagent le gâteau de "l'islam" de France.

Avant d'entrer dans le vif du sujet nous souhaiterions nous interroger : A l'instar d'Adam (paix sur lui) qui est le premier Homme, Lequel des deux entre Nader Abou Anas et Rachid Abou Houdeyfa alias Rachid El jay est le premier Malikite apolitique, laïc de l'histoire de l'Islam ?

Tous les deux sont aujourd'hui Malikites comme vous devez probablement le savoir. En tout cas, ils se disent l'être aujourd'hui, parce que c'est un peu tendu de se présenter Salafi de nos jours en France. Il faut attendre que la tempête passe, et puis probablement qu'ils rechangeront de veste après,ou qu'ils diront simplement qu'ils avaient besoin d'un peu de vacances, ce qui est humain.

Donc lequel des deux entre Nader Abou Anas et Rachid El jay est le premier Malikite apolitique, laïc de l'histoire de l'Islam ?

Il faut rappeler encore une fois que c'est tout à fait nouveau que ces gens se prétendent suivre l'école de l'Imam Malik (qu'ALLAH lui fasse miséricorde) ce qui est en soi une insulte envers l'Imam Malik (qu'ALLAH lui fasse miséricorde) et c'est le moins que nous puissions dire.

Mais au delà de ça, Rachid El Jay se présente lui-même comme musulman référent en laïcité, ce qui nous amène à demander :

Est-ce que l'Imam Malik (qu'ALLAH lui fasse miséricorde) était laïc ? Est-ce que l'Imam Malik (qu'ALLAH lui fasse miséricorde) était apolitique ?

La question ne se pose même pas, car être laïc, apolitique est un annulatif de l'Islam.

Donc lequel des deux entre Nader Abou Anas et Rachid El jay est le premier Malikite apolitique, laïc de l'histoire de l'Islam ?

Il faut noter qu'à la différence de Rachid El jay, c'est que Nader Abou Anas à conserver son habit de scène (barbe fournie, chéchia, qamis), alors que Rachid El jay à changer aussi bien le moteur que la carrosserie. Maintenant c'est jean/T-shirt, peut-être pour se distinguer des autres "imams".

A présent nous allons entrer dans le vif du sujet en apportant un commentaire à la vidéo que nous avons citée précédemment (extrait vidéo de la minute 45:24 à 46:50) :

- Question posée par un auditeur de Nader Abou Anas : "La plateforme, est-ce le parti politique qui s'est présenté aux élections européennes ?"
- Réponse de Nader Abou Anas : "Non ! Nous n'avons pas de parti politique, y a t-il d'autres questions ? On a pas de parti politique du tout ! (rires) On fait pas de politique, nous ont aient là pour l'organisation,notre point fort bi'idni Llah il s'inscrit dans le fait de restructurer,réorganiser l'existant, le professionnaliser, lui donner une forme professionnelle bi'idni Llah."

Dans cet extrait Nader Abou Anas tient un certain nombre de propos qui sonnent comme un aveu et qui en disent long.

Pour reprendre ses propos, Nader Abou Anas dit :

"On a pas de parti politique du tout ! (rires) On fait pas de politique"

Ils n'ont pas de parti politique - ça nous l'avions bien compris. Ils ne font pas de politique - ça nous l'avions aussi bien compris. Néanmoins, ici, c'est un aveu. Il dit ouvertement qu'ils ne font pas de politique..

Il s'agit donc encore une fois d'un "imam" apolitique. Alors, chose que nous avions dites depuis très longtemps, que nous avions décelé par le discours et les points communs que partagent les "imams" de France (Nader Abou Anas, Rachid Eljay, Eric Younous, Mohamed Bajrafil, Hassan Iquioussen, ...) qui ont pignon sur YouTube, c'est que finalement, ils ne sont rien du tout. Ils se présentent comme étant Salafis, Frères musulmans, et autres...  Mais finalement, ils ne sont rien du tout, parce qu'avant d'être ce qu'ils prétendent, il faut avant tout être musulman.

Nous avons pu constater qu'en dépit qu'ils aient des obédiences tout à fait différentes, des fois à l'opposé, ils ont tout de même un point commun, c'est qu'ils ont tous un discours apolitique, c'est-à-dire que le plus souvent, pour ne pas dire tout le temps, ils rabâchent ce qui a été dit et redit depuis 14 siècles, écrit des milliers de fois (le jeûne du mois de Ramadan, la femme enceinte peut-elle jeûner ?, la Fidya,...). Ils passent leur temps à rabâcher, sans compter que leurs discours est bien souvent erroné, dépourvu de science.

Pourtant, Il y a matière à s'interroger lorsqu'on voit par exemple l'occident qui technologiquement est à la pointe et pendant ce temps là, ces "imams" là, tous confondus, passent leur temps à rabâcher à ceux qui, de par leur présence alimentent cette déclaration de guerre à ALLAH et Son Messager, et se rendent complices du désastre que nous connaissons.

Pendant ce temps-là, la corruption et le sang des musulmans se répand.

Pendant qu'eux vous racontent des histoires, le désastre ne fait que s'accroître.

Pendant qu'eux vous parlent de choses et d'histoires que finalement nous connaissons depuis très longtemps, qui ont été dites et redites, et que surtout ça ne vous sera d'aucun intérêt le Jour des Comptes, ALLAH dit dans le Coran :

"Voilà une génération bel et bien révolue. A elle ce qu'elle a acquis, et à vous ce que vous avez acquis. Et on ne vous demandera pas compte de ce qu'ils faisaient." [Coran, Al-Baqarah, verset 134] ;

Et donc, en réalité, toute cette corruption, ce sang, ce désastre est dû au fait - dans la mesure où ils sont apolitiques et par conséquent, "contraints" là où ils ont souscrit, en vendant non pas leurs âmes au diable mais leurs estomacs au diable - de prendre une partie du Coran et de rejeter le reste, chose totalement inédite en Islam : Cela fait d'eux, une organisation criminelle. Organisation Criminelle dans la mesure où cela est réfléchi, organisé et dans quoi, les musulmans sont manipulés par le moyen de la distraction, en occultant des textes, en faisant dire aux textes ce qu'ils ne disent pas. Les distraire par de belles histoires, aborder des sujets secondaires, futiles voire lunaires : c'est une organisation criminelle. Et ils ont tous la même façon de faire. Il faut bien qu'ils remplissent la mission qui leur est donné par l'Etat français, c'est-à-dire de faire en sorte que les musulmans restent dans l'inertie dans laquelle ils sont.

"Viendra pour les gens, un temps, où le Coran sera dans un ravin et eux, dans un autre ravin"
"Viendra pour les gens, un temps, où ils apprendront le Coran, rassembleront ses mots tout en abandonnant ses lois, malheur à eux pour ce qu'ils ont rassemblé, malheur à eux pour ce qu'ils font"
"Il y aura après moi, des conteurs (narrateurs, raconteurs), Allah ne les regardera même pas (le jour du Jugement)"
"Je crains pour Oumma, des imams Dajjals qui égarent"

Nader Abou Anas dit également :

"nous ont aient là pour l'organisation"
Nous avions pourtant cru comprendre qu'ils étaient surtout là pour prendre de l'argent aux musulmans et de se la couler douce.

Il continue en disant :

"notre point fort bi'Idni Llah, il s'inscrit dans le fait de restructurer, réorganiser l'existant,le professionnaliser, lui donner une forme professionnelle bi'Idni Llah."

Ici, il parle en langage codé.

Tout ce charabia indigeste, pour dire en somme qu'ils ne font pas de politique parce que la situation ne le permet pas. Et ils savent qu'évoquer la Charia, les houdouds, le Califat, ou en réalité, tous les sujets sensibles qui vous empêchent de tourner en rond, engendreront évidemment des problèmes. Donc ils les mettent de côté. En fait, ils ont mis de côté l'intégralité pour ainsi dire de ce sur quoi nous serons interrogés le Jour des Comptes, et qui tombe sous le coup des Kaba'ir (Grands péchés).

Si vous ne pouvez pas aborder des sujets politiques, pourquoi à ce moment là faites vous construire des "mosquées" si vous savez que vous ne pouvez pas y précher l'Islam dans son intégralité ?Pourquoi tu fabriques une canne à pêche si tu sais qu'il n'y a pas de poisson ?

Voilà le niveau de folie auquel nous faisons face avec ces gens là, c'est-à-dire qu'ils vous fabriquent des "mosquées" à plusieurs millions d'euros tout en sachant qu'ils ne pourront pas pratiquer l'Islam dans sa totalité et qui commettront une grande partie des Kaba’ir (Grands péchés). Mais ils les construisent tout de même. Et lorsque nous leur demandons des comptes, ils répondent qu'ils ne peuvent pas en parler, même s'ils le veulent soi-disant, comme si ce n'était pas de leur faute si ils ne peuvent pas aborder ces sujets, alors que ce n'est pas vrai.

De la même manière que certains savants comme Al-Fawzan et Al-Albani qui dénoncent pareillement que nous dans leurs ouvrages, ces questions que nous connaissons concernant l'installation de musulmans en terre de mécréance, cependant l'Etat saoudien et l'Etat du Qatar construisent et financent des "mosquées" un peu partout en Occident. Ce qui est paradoxal, parce que tu n'as pas le droit en tant que musulman de t'installer en terre de mécréance.

Donc quel est leur but derrière tout ça ?

 C'est là où ils (les "imams" deFrance) rebondissent en disant "oui mais on ne peut pas donc il faut restructurer, réorganiser, etc..."

"Non ! Nous n'avons pas de parti politique, y a t-il d'autres questions ? On a pas de parti politique du tout ! (rires) On fait pas de politique, nous ont aient là pour l'organisation,notre point fort bi'idni Llah il s'inscrit dans le fait de restructurer,réorganiser l'existant, le professionnaliser, lui donner une forme professionnelle bi'idni Llah." (Nader Abou Anas)
Qui a autorisé Nader Abou Anas à prendre une partie du Coran et à rejeter le reste ? Au nom de qui et au nom de quoi ?

Nader Abou Anas s'est permis au nom de cette pseudo-réponse, de cette pseudo-réflexion qui se sont fait en OFF lui et ses camarades, ne consultant ni une autorité ni les musulmans, parce qu'en réalité ils ne sont que les marionnettes d'un système qui les a formés dans des centres de formation "d'imams" situés en Arabie Saoudite, ou dans des pays du Maghreb, ou en France à l'IESH de Château-Chinon,

afin de prêcher aux musulmans un "islam" laïcs, apolitiques.

Par sa position apolitique, Nader Abou Anas est complice de ceux qui assassinent les musulmans et détruisent l'Islam.

Au final, la seule chose qui avance et qui évolue dans "l'islam" de France, c'est la situation matérielle et financière tout à fait confortable des "imams" de France, c'est tout. Ils se servent de l'Islam et de la crédulité voire de la crétinerie des gens pour faire leur business et s'en mettre plein les poches à l'instar de Tariq Ramadan, Hassan Iquioussen, Nader Abou Anas, et bien d'autres encore. Eux ils évoluent pendant que la plupart des musulmans travaillent dans des domaines éreintants le plus souvent et ont du mal à boucler les fins de mois.

Si c'est un ou deux "imams" sur mille ça va, mais là ce n'est pas le cas, ils sont tous comme ça en France. Et donc, pendant ce temps, le diable et ses partisans avancent, la corruption se propage, les musulmans stagnent dans la situation gravissime qui est la leur...

Le diable est politique, les mécréants sont également politiques, la situation présente dans laquelle se trouve l'Islam et les musulmans est dû à la position apolitique des "imams" et de leurs fidèles. Ce n'est pas à cause des mécréants, eux ne font que leur travail, à l'inverse de la plupart des musulmans. C'est comme reprocher au diable tous les problèmes des musulmans, mais le diable, lui, il fait son travail, à savoir la promesse qu'il veut tenir vis-à-vis d'ALLAH. Le Prophète Muhammad (paix et bénédiction sur lui) a fait son travail, les Prophètes (paix sur eux) ont fait leur travail, les compagnons (qu'ALLAH soit satisfait d'eux) ont fait leur travail, donc le problème c'est ça, ce n'est pas la peine de chercher ailleurs.

Les "imams" de la république et les Eric Zemmour & compagnies sont les deux faces d'une même pièce, qui sont tous deux des ennemis de l'Islam et des musulmans.

D'une part les "imams" de France endorment et égarent les musulmans par des discours hérétiques et somnifères, et d'autres part les Eric Zemmour & compagnies tiennent le discours que nous connaissons et ils avancent. En quelque sorte ils additionnent leurs forces dans le but de détruire l'Islam et de "génocider" les musulmans. En effet, les mécréants ont besoin que leur progression puisse se faire sans entraves, et donc il faut neutraliser les musulmans par le moyens des "imams" laïcs.

Plus les mécréants évoluent et avancent, plus les musulmans régressent et s'affaiblissent. Les mécréants travaillent et les musulmans dorment. Et à un moment donné, les musulmans vont se réveiller, enfin, c'est plutôt les mécréants qui vont les réveiller !

 

Donc les paroles de Nader Abou Anas sont des aveux, ce sont des paroles extrêmement claires et lourdes de conséquences à la lumière du Livre de Dieu et de Son Messager.

Dire le plus simplement du monde en riant "On ne fait pas de politique", c'est se moquer éperdument des musulmans, sauf si ça touche un des siens. En effet lorsque Rachid Abou Houdeyfa a subit un coup de pression de la part des autorités françaises, là, Nader Abou Anas, Eric Younous et d'autres sont montés au créneau, parce que c'est un des leurs, un de leurs soldats, ils en ont besoin, mais si ce n'est pas l'un des leurs ou Maamar Metmati par exemple ils s'en moquent complètement.

Quand par exemple en France il y a une polémique concernant le hijab, ils prennent la parole. Pourquoi ? Parce que ça fait partie de leur situation, ils sont obligés de le faire, ça rentre dans le cadre des choses qu'ils sont contraints de faire, ils sortent de leur réserve par obligation au regard de la situation qui les touche directement.  

Ou encore avec Eric Younous, lorsque dans l'une de ses vidéos il dénoncent Tariq Ramadan en se tordant de tous les côtés, à la limite il fallait lui donner un mouchoir : "je voulais pas faire la vidéo, j'ai réfléchis, je voulais pas la faire mais je l'ai fait tout de même, j'ai jamais fait cela, c'est la première fois de ma vie que je fais cela...", c'est incroyable ! Pour dire quoi au final ? Pour dire des banalités ! On voit bien qu'il se sent obligé, alors qu'il ne fait qu'ordonner le bien et interdire le blâmable ! Mais comme il fait une entorse à son contrat d'"imam" laïc qu'il a signé lors de sa formation, et donc il se sent pas à l'aise, c'est pour ça qu'il se tord, c'est pas pour une autre raison.

Eric Younous dit dans l'introduction de sa vidéo de "dénonciation" de Tariq Ramadan :

"Avant tout mes frères et soeurs, Salam 'aleykoum wa rahmatullah wa barakatuh, je vous salue du salut de l'Islam, je vais faire une chose que je n'ai pas l'habitude de faire,c'est-à-dire je vais parler d'une personne dans une vidéo, pourquoi est-ce que je vais le faire, parce que la situation est très grave, et les actes qui ont été commis sont très graves, je veux bien évidemment parler du professeur, du docteur Tariq Ramadan, ALLAH azawajel est témoin que ce type de vidéo c'est la première fois que j'en fais une et j'ai hésité longtemps avant de la faire, et je n'avais même pas envie de la faire, mais lorsque je vois (soupir), c'est étonnant"  https://youtu.be/5a1-jhkJhXo?t=2335

Nous allons à présent écouter un certain nombre de vidéos réalisées par des Chouyoukh dans le monde arabophone pour savoir ce qu'ils pensent de ceux qui font une séparation entre la religion et la politique.

https://vimeo.com/427705098#t=2395s
Leurs propos sont clairs : être laïc c'est de la mécréance.

Nader Abou Anas se cache derrière une pseudo-stratégie pour faire croire à ceux qui sont encore un peu réveillés - parce que lorsqu'on ne peut pas nier, on minimise le plus souvent - que :

"oui frère, c'est vrai ce que tu dis effectivement, c'est l'obligation dans la Charia d'ordonner le bien et d'interdire le blâmable, les lois sacrés, les limites... mais frère tu comprends, nous ne sommes pas chez nous, les musulmans déjà ils ont du mal à faire les ablutions correctement, il faut les rééduquer... "
A ce rythme, dans 15000 ans, ils en seront toujours au même stade (le Ramadan, les menstrues, les ablutions,...) et pendant ce temps là, la corruption, le mal se propage de plus en plus.

Comme disait très bien, Ibn Khaldoun, dans ses Prolégomènes (Al Muqaddima) :

"L'homme par nature est politique"

En effet, l'homme se soucie du bon fonctionnement de la cité, de la justice, de l'équité, du bien-être des gens, du social, de faire respecter La Loi.

Si l'homme n'a pas ce souci, c'est qu'il est soumis à d'autres politiques.

En Islam il y a 3 catégories de personnes qui ne font pas de politique: il y a la femme, le fou, et les animaux.

Et jusqu'à preuve du contraire, Nader Abou Anas n'est ni une femme ni un fou moins encore un animal.

C'est donc simplement un hérétique, qui a trahit l'engagement vis-à-vis d'ALLAH et de Son Messager, qui a pour conséquence ce que vous savez, c'est-à-dire la souffrance des musulmans et la destruction de l'Islam.

Le problème principal, ce ne sont pas les juifs, ce n'est pas Donald Trump, ce n'est pas Hassan Chalghoumi qui lui contrairement aux "imams" de la république joue carte sur table, le problème principal : ce sont les "imams" laïcs, apolitiques, ces gens qui se présentent comme étant intègres alors que de façon sournoise, ils endorment et égarent les musulmans, comme Tariq Ramadan, Nader Abou Anas, Hassan Iquioussen, etc...

Donc, ils portent une part de responsabilité de la situation catastrophique dans laquelle se trouve l'Islam et les musulmans, ainsi que le monde.

Nos Dossiers Enquêtes : Histoire

Les remords (Pour illustration : Omar Ibn Al-Khattab)

Histoire

Maamar Metmati

12.7.2020

Les remords (Pour illustration : Omar Ibn Al-Khattab)

La vie d’Omar s’est ainsi écoulée, l’heure de rencontrer son Seigneur est arrivée. « El-Misouar ibn Makhrama a dit : « Lorsque ‘Omar eut été transpercé, il ressentit de vives douleurs. Afin de le consoler, Ibn Abbâs lui dit alors : « Ô prince des Croyants, tu n’as rien à redouter, car tu as été le compagnon

La famille du Prophète humiliée et déconsidérée

Histoire

Maamar Metmati

12.7.2020

La famille du Prophète humiliée et déconsidérée

Pourtant, qui ignore que la famille du Prophète doit être respectée autant que possible, personne ! Qui ignore les recommandations du Prophète au sujet de sa famille ! Personne ! Qui a le droit au « nom de l’Islam » de menacer et brutaliser la famille du Prophète ! ...

La trêve de Hodeybiyya

Histoire

Maamar Metmati

12.11.2020

La trêve de Hodeybiyya

« O vous qui avez cru ! Obéissez à Allah, obéissez au messager, et ne rendez pas vaines vos œuvres ». « O vous qui avez cru ! Ne devancez pas Allah et son messager. Et craignez Allah. Allah est écoutant et omniscient ». « O vous qui avez cru ! N’élevez pas vos voix au-dessus de la voix du prophète et ne haussez pas le ton en lui parlant (...)

Omar ibn al-Khattab et la zakat

Histoire

Maamar Metmati

12.7.2020

Omar ibn al-Khattab et la zakat

« Abou Horaira a dit : « quand l’envoyé de Dieu fut mort, que Abou Bakr fut au pouvoir et qu’un certain nombre d’arabes eurent renié leur foi, Omar dit à Abou Bakr : « comment vas-tu combattre ces gens là alors que l’Envoyé de Dieu a dit « j’ai reçu l’ordre de combattre les gens tant qu’ils n’auront pas …