Articles Médias

Les lâches ne peuvent marcher sur les pas des Prophètes

Médias

Écrit par Maamar Metmati

Dans ce présent article, comme l’indique l’intitulé de ce dernier, nous allons voir pourquoi Les lâches ne peuvent marcher sur les pas des Prophètes.

 

As-salam aleykoum wa rahmatulah wa barakatuhu,

 Frères et sœurs, nous avons tous pu constater, le comportement des « représentants », des « leaders » des musulmans de France ainsi que des prédicateurs « officiels », c’est-à-dire :

  • ceux qui sont validés par le pouvoir
  • ceux qui ont opinion sur rue
  • ceux qui prêchent ouvertement sans avoir absolument aucunes sortes de problèmes.

Contrairement aux autres qui en dépit du fait qu’ils ne transgressent aucunes lois, on fait en sorte de les faire taire. Que ce soit en France ou en Europe, et à plus forte raison dans les pays arabes.

On a ainsi très bien compris le pourquoi du comment de cela.

Et à la limite, on peut le comprendre. Le comprendre avec, néanmoins, le droit de considérer que cela n’est pas très loyal. Pas très loyal. Dans la mesure où il y a dans un pays, des lois – et que ses lois étant valables pour tout le monde et qu’on ne tombe pas sous le coup de la loi par des paroles et à plus forte raison, par des actes – normalement, on ne doit pas être embêté pas les autorités. Normalement.

Oui, je sais bien que la normalité n’est plus de ce monde depuis fort longtemps, et qu’étant sur le terrain depuis déjà une vingtaine d’années, étant opposant, opposant à cet islam de France, cette hérésie de l’islam de France ou en France, je suis parfaitement bien placé pour savoir comment cela fonctionne.

Ainsi, Pas très loyal puisque beaucoup de frères et parfois, de sœurs ont été interpellés en France mais aussi ailleurs, au nom de choses dont on présente comme des délits. Ils ont ainsi été raflés et ils ont été incarcérés, alors que non seulement le mobile, le motif, la raison peut raisonnablement être remise en question, mais aussi le traitement dont ils ont fait l’objet et dont ils feront encore l’objet (et dont moi-même, j’ai fait l’objet à maintes et maintes reprises) sont incontestablement irrationnel, irraisonnable, choses extraordinairement indescriptible.

Nous avons bien compris qu’il s’agissait d’une guerre bien avant la question de ce qu’on appelle aujourd’hui l’état islamique.

Depuis au moins les années 90 avec les « évènements »… Les « évènements »…Vraisemblablement ce qualificatif est tellement particulier qu’on doit faire attention. Je m’excuse auprès de vous, si je qualifie cela ainsi :

Dans les années 90 avec le FIS, le GIA, le génocide, le meurtre des musulmans – j’espère que Tariq Ramadan et Ahmed Moualek les prédicateurs, spécialistes, savants, érudits, me pardonneront (ironie).

Donc, depuis les « évènements » en Algérie… Nous avons bien compris. Et aujourd’hui, celui qui n’a pas compris, ne comprendra malheureusement rien à rien.

Nous avons bien compris le fonctionnement. Et notamment, celui de l’islam de France. À savoir, qu’il y avait :

  • Ceux que l’on autorisait
  • Ceux que parfois, on finançait
  • Et ceux que souvent, on médiatisait.

On les connait, inutile de les citer.

Leur but : Afin qu’ils détruisent l’islam de l’intérieur.

Quand je dis cela, il est bien évident que je ne parle pas de la prière, ni des ablutions, ni du cure-dent, du siwak ou encore du ramadan. Je parle du fait, qu’ils s’évertuent autant que possible depuis au moins deux décennies, voire trois décennies, à détruire l’islam de l’intérieur, à faire en sorte de dépolitiser l’islam, de faire de cette religion, une religion apolitique. Comme cela a été fait avec le judaïsme et le christianisme.

À la seule différence, que ses deux précédentes religions monothéistes, dont il ne reste plus rien du monothéisme, l’ancien et nouveau testament, ont été falsifié dans les textes, alors que nous autres, nous avons le Coran qui est intégralement vrai, étant descendu sur le Prophète Muhammad, des 7 cieux.

Dans la sunna, nous savons qu’il existe des hadiths authentiques et d’autres non. Néanmoins, nous autres, musulmans, nous avons le message essentiel, primordial, les bases de l’Islam, à défaut d’être sur le droit chemin.

Je ne vois pas comment on ne pourrait pas être dans la bonne orientation parce que nous avons les textes, et en dépit de cela, force étant de constater le travail qui a été fait par ses prédicateurs de la décadence, de l’égarement.

Ses hérauts aux portes de l’enfer dont on connait.

Ses hérauts aux portes de l’enfer qui sont à pieds d’œuvres dans tous les pays du monde – c’est valable pour la Belgique, la Suède, l’Australie, l’Angleterre et partout dans le monde.

Puisque nous avons une religion sur notre territoire, et cette religion sur notre territoire, à défaut de l’éradiquer, de détourner les musulmans de cette religion, on la détourne de ce qui fait cette religion. À savoir, tout ce qui est en rapport à la Croyance, ou tout ce qui est Étatique. Le reste, vous pouvez prier, faire tout ce que vous voulez, faire le tour de la Ka’ba, etc. Puisque cela ne dérange personne.

Par la même où il a fallu faire ce qu’ils ont fait avec la chrétienté, ce qu’on appelle le Vatican 2, il faut détruire l’islam politique ! Et le moyen étant ce qu’on appelle la laïcité, ce que Tariq ramadan s’évertue de propager, d’imposer aux musulmans à travers ses discours fallacieux, pervers, etc.

Pour revenir au sujet, nous avons bien compris, comment les états on réfléchit le sujet.

Ils se sont dit, que sur notre territoire, il y a un certain nombre de musulmans et souvent plusieurs millions de Musulmans. Ainsi, étant donné qu’on ne peut pas tous les tuer, ni en faire des athées ou des non musulmans, qu’on ne peut pas falsifier le coran mais plutôt détourner les musulmans de leur religion (non pas par la prière ou le ramadan) mais dans tout ce qui est étatique, ils ont ainsi construits, ils ont recruté un certain nombre de vendus, de collabos, de prédicateurs et d’hypocrites, afin qu’ils fassent le boulot – Parce que si c’est Valls ou Sarkozy qui viendraient à prêcher l’islam dans les mosquées, on les croirait pas trop.

Alors, ils nous ont mis ces gens que l’on connait et Al hamdouliLah, les masques sont complètement tombés grâce à Allah. Au moins, il y a une justice qui est bien, puisque ils nous ont fabriqué ces gens, nous les ont imposés, financés, autorisés et mis devant pour faire ce qu’ils font c’est-à-dire ; depuis 30 ans, vous avez dans les mosquées, les imams qui lors de leurs khotba (sermon) du jour de vendredi (jumu’a), ils évoquent d’autres sujets alors qu’on sait que normalement les khotba de juma’a, sont censées parler des problèmes des musulmans. Et Allah Sait ô combien ils sont nombreux aujourd’hui malheureusement, chez les musulmans.

Ils évoquent d’autres sujets divers qui ont, néanmoins tous un point commun à savoir qu’il faille qu’ils soient impérativement tous apolitiques au nom de la franc-maçonnerie, aunom du dajjal, du diable, du shaytane. Et c’est exactement ce qu’ils font.

Vous avez à côté de cela, ces prédicateurs qui eux touchent une autre « qualité » de personnage public, qui sont ceux qu’on connait.

On les dénonce depuis x temps, moi, depuis 20 ans. Et ces prédicateurs font le même travail, avec leurs discours, leurs noms, leurs accoutrements, leurs lieux. Mais néanmoins, eux, ils ont un point commun avec ce système-là et c’est ce qui est fort intéressant. En effet, depuis 30 ans, ils détournent les musulmans de l’islam étatique, apolitique et ne parle que de la pluie et du beau temps, comme on le sait.

En effet, Il est fort intéressant de savoir et de noter, que ces prédicateurs-là, tous les prédicateurs, je dis bien tous, en dépit du fait qu’ils ne se connaissent pas forcément, c’est-à-dire, ils ne se sont jamais vus, ni rencontrés ni parlés, ils ne se connaissent pas en dépit qu’ils soient tous des pseudos salafi – pseudo ceci ou cela – ils ont tous un point commun : Ils sont tous contre un certain nombre de sujets, ils sont contre l’islam politique, ils se battent pour en faire ce que leurs prédécesseurs ont fait.

C’est une évidence ! Ils amplifient leur job, ils ne se contentent pas de ne pas évoquer les hautes obligations que l’islam nous impose – par exemple, le califat ou encore, ce qui est en rapport avec le Tawhid – et toutes les conséquences liées à la non-application d’un certain nombre d’obligations, le haram, le shirk dans les lois, etc.

Mais, ils vont aller au-delà ; toujours plus loin, toujours plus fort, en appelant les musulmans à la démocratie, au vote, et pour certains d’entre eux, à la laïcité, etc.

Donc c’est un travail qui est diabolique en ce sens, ou non seulement ils manipulent les musulmans, mais surtout que : c’est un combat contre Allah et son Messager. Et ceci est clair, net et précis. Ils sont en guerre contre Allah et son Messager ﷺ.

Alors pourquoi cette vidéo s’intitule : « Les lâches ne peuvent marcher sur les pas du prophète ou des prophètes » ? Elle s’intitule ainsi, pour la simple et bonne raison, frères et sœurs, que le prophète Muhammad a été combattu. Pourquoi ?

Pourquoi a-t-il souffert ? Il a émigré. Pourquoi il a mené des batailles ainsi que ses compagnons qui en sont morts ?

Est-ce que le messager d’Allah depuis la Mecque à Médine en passant par l’Abyssinie (l’actuel Ethiopie) a été combattu, par le fait qu’il priait ou qu’il jeunait ? Ou parce qu’il avait une barbe ou encore qu’il faisait des « Dourous et des khotbas » en parlant du bienfait du siwak ou de la queue de l’âne du voisin, ou encore du fait de dormir sur le côté droit ou des vertus du mariage ? NON, EVIDEMMENT QUE NON !

Il a été combattu pour l’autorité. Qu’est-ce que ça veut dire pour « l’autorité» ? – Cela  veut dire que le prophète et ses compagnons (ra), n’ont reconnu qu’une seule autorité et qu’ils ne voulaient se soumettre qu’à une seule autorité, à savoir celle d’Allah, et de rejeter toutes les autres autorités en dehors de celle d’Allah, à commencer par les idoles qui étaient aussi une autorité.

C’est pour la seule et unique raison pour laquelle on les a combattus, ce pourquoi il a souffert et combattu. Parce que la seule source de législation médinoise-mecquoise était celle d’Allah. Il était hors de question d’avoir une deuxième divinité.

Donc, le tawhid Allah.

C’est pour cette raison que le messager d’Allah a été combattu. De toute évidence, s’il avait été à la Mecque durant sa période mecquoise, et avait prié, fait ses ablutions, tout ce que font ses prédicateurs tels que Tariq Ramadan, Rachid Abou Houdayfa (alias Rachid Eljay) et consorts, Le Prophète ﷺ n’aurait jamais été combattu.

Pourquoi ? Parce qu’il n’aurait pas remis en question l’autorité des idoles.

Donc Il aurait pu rester à la Mecque « faire son islam apolitique » et donc prêcher. D’ailleurs, on lui a proposé… Il répondit que non.

« Dussé-je y laissé mon âme »

Ou encore

« Quand bien même on me mettrait le soleil dans la main droite et la lune dans la gauche, je ne renoncerai pas »

Parce que Muhammad ﷺ, lors de l’époque mecquoise, s’est mis en opposition avec les idoles,  l’autorité, même si il n’était pas question de législation et que la législation est surtout venu à l’époque médinoise, il n’a pas reconnu la législation des idoles et il a reconnu la législation d’Allah. Ensuite, dans le prolongement de cette autorité, vient la législation que seul Allah, qu’il n y a que Allah qui pouvait légiférer des lois. C’est pour cela qu’il a été combattu, qu’il a fait la hijra, qu’il a souffert. Et c’est pour cela que les compagnons ont été combattu et ont combattu !

C’est pour cette raison bien précise. L’autorité et la loi en rapport avec cette autorité.

Chers frères et sœurs, il y a un verset et il y a plein de hadiths qui vont dans ce sens.

Si vous prenez Sourate 9 At-Tawba verset 19 :

Ferez-vous de la charge de donner à boire aux pèlerins et d’entretenir la Mosquée sacrée (des devoirs) comparables [au mérite] de celui qui croit en Allah et au Jour dernier et lutte dans le sentier d’Allah ? Ils ne sont pas égaux auprès d’Allah et Allah ne guide pas les injustes.

Il faut bien comprendre une chose, à savoir qu’Allah montre du doigt ceux qui se contentent de donner à boire aux pèlerins et d’entretenir la mosquée sacrée.

Il est bien évident qu’aujourd’hui, nous sommes exactement dans la même situation. Vous avez ces gens qui sont non seulement aidés par les fausses divinités et ceux qui servent les fausses divinités qui prennent la forme d’état, de lois, de démocratie, de laïcité donc ces divinités. Donc, ceux qui les servent ; ces idoles, ces idolâtres, toutes ces idoles qu’on a évoquées, et ceux qui les servent à travers tout cela.

Dans ces sociétés, qu’on peut comparer aux cités médinoise et mecquoise, vous avez un certain nombre de musulmans (ne parlons pas de la masse, c’est une autre histoire), vous avez ces prédicateurs-là, qui contrairement au prophète (ce courage, cette sincérité, cette indispensabilité de s’opposer à ces idoles), ont fait un accord avec eux. Un accord qui pour certains est tacite, et pour d’autres est clairement établi – où il se voit dans des loges franc-maçonnes, des bureaux, etc.

Cet accord est le suivant :

« Nous renonçons à la revendication du Califat (Khalifat), nous connaissons son importance qui se situe dans le Coran et dans la Sunnah, du caractère important de la législation d’Allah, donc, du tawhid. Nous nous contentons et nous nous contenterons de ne parler que de la prière (salat), de faire le jeûne du mois de ramadan et surtout, de parler de la pluie et du bon temps. »

Et vous avez, vous, avec les autres et moi-même, qui sommes dans l’exact position du prophète Mohammad, à savoir qu’il est hors de question d’accepter ce marché, cette trahison à laquelle aucun prophète et messager, aucun homme vertueux n’a transigé, aucun !

C’est pour cela que les lâches ne peuvent marcher sur les pas des prophètes.

Parce que les prophètes, messagers et hommes vertueux n’ont jamais transigé sur le fait de mettre sur le même niveau Allah et leurs idoles ? Et moins encore de mettre sous le tapis, ou dans le grenier, dans la cave, l’expression de notre divinité Allah et de la remplacer par l’expression de leurs lois, leurs sources de législation : pénales, sociales, commerciales, civiles, etc ?

Ces gens, contrairement aux compagnons et prophètes, ont souscrit à cela :

« On lâche cela », vous voyez, « foutez nous la paix » « on tire profit de notre job et tout le monde est content ! »
« Vous, parce qu’on ne vous emmerde pas, vous gardez vos divinités, vos lois que sont la démocratie, la laïcité, la république, et nous, nous gardons notre divinité sur « l’essentiel » mais on réduit notre divinité à « la prière », « les ablutions ». »

Entre Guillemets, parce qu’ils sont dans la contradiction du verset

« ihdina sirat al mustaqim » « Guide nous dans le chemin droit »

Et tout le monde est content et surtout :

« Vous, nous, on tire profit des grattes casseroles et des gagnes petits, et par conséquent, un petit chèque qui ne fait pas grand-chose et voilà ça nous suffit. »

Pourquoi font-ils cela ? Parce que ce sont des lâches et les lâches ne peuvent marcher sur les pas des prophètes.

Le Prophète (nabi) d’Allah n’a jamais transigé, n’a jamais accepté cela. L’autorité des idoles, n’a pas accepté de mettre Allah en dessous de leurs autorités, et donc il est rentré en opposition avec eux. D’où les problèmes de persécutions, la hijra, etc. Voilà d’où viennent les problèmes du prophète  : De l’autorité, du tawhid.

Aujourd’hui vous avez plusieurs catégories de musulman :

·        Vous avez la catégorie qui sont très peu nombreux, malheureusement, et qui ne sont pas parfaits, bien évidemment, qui souscrivent à mon discours

·         Et vous avez les autres, beaucoup plus nombreux, qui eux ont accepté ce que les prophètes n’ont jamais accepté (Ce qui est la base de la croyance).

Et ensuite, ces gens-là viennent nous endormir avec leurs histoires d’ablutions, alors qu’ils ont signé pour reconnaitre leurs autorités, leurs idoles et ont accepté d’éliminer, d’écarter, de spolier l’autorité divine d’Allah en mettant de côté tout ce qui est étatique. « Allah ne dirige pas », Allah, on l’a réduit à la mosquée, enfin « mosquée » entre guillemets, ou plutôt à leurs patrons, leurs divinités qui prennent plusieurs formes.

Ils ont souscrit à cela  et c’est pour cela encore une fois que ce discours s’intitule ainsi : « Les lâches ne peuvent marcher sur les pas des Prophètes ».

Un lâche n’acceptera pas de subir, à plus forte raison, de se sacrifier pour sa divinité comme eux le font. Un lâche ne peut pas ! Alors, ils font ce qu’ils font, et c’est pour cela que je vous demande de constater par vous-même, quand bien même ils ne se connaissent pas ; Dalil Boubakeur, Rachid Eljay, Nader Abou Anas ;qu’ils sont tous fabriqués dans des obédiences différentes, etc mais, qu’ils ont ce point commun, ils prêchent des sujets secondaires voire futiles, ils prêchent un islam apolitique, ils dépolitisent l’islam, ils parlent de la pluie et du beau temps et ils vont au-delà par le vote, par la laïcité, par l’intégration. Voilà, ils ont tous ce point commun. Peut-être, l’autre, va te dire que le vote est haram mais cependant, il va accepter la base c’est-à-dire, je me soumets à votre autorité et j’accepte de ne pas parler de jihad, de califat et de sharia, etc.

Mais sur l’essentiel, ils font tous la même chose et ça, c’est en rapport avec le courage, la taqwa, la sincérité et la foi de chaque musulmans et musulmanes. La différence fondamentale entre les prophètes, hommes vertueux, hommes et femmes, c’est qu’ils n’acceptaient pas cela, et ne pas accepter cela implique depuis le début de la nuit des temps, une opposition et confrontation avec le régime, le système en place. Avant, c’étaient les idoles, et au fur et à mesure du temps ses idoles ont pris des autres formes. Mais ça reste parce qu’elles restent adorées. Ce sont elles qui gèrent la société, ce sont elles qui rendent licites, les choses illicites, et vice-versa.

Donc ce sont des divinités, on ne peut pas les appeler autrement et ceux qui servent ceux-là sont des idolâtres. Et ceux parmi ces prédicateurs qui justement ont connaissance de causes, pour ne pas avoir de problèmes et pour tirer bénéfice de cela, sont encore pire que les autres. Ils sont encore pire parce que les autres, on peut considérer qu’ils sont égarés parce qu’ils n’ont pas de livres alors qu’eux savent : voilà pourquoi.

Frères et sœurs, dites-moi simplement comment ces gens qui vous parlent de ces sujets, qui sont-ils ? C’est quoi cette islam-là ?

Lorsque je reprends ces sujets ; il y a eu l’arnaque à la raza « Gaza », ils sont tous sorti de leurs trous, là ils sont tous obligés de sortir, de pleurnicher, de condamner comme la fait Sarkozy etc.

Mais en réalité, ils ne condamnent rien du tout, parce qu’il y a une opinion publique. Ça fait partie de la supercherie, ils n’ont pas le choix ! Ils aiment ça, on n’est pas dupe. Nous avons chez nous ces raclures, ils font la même chose lors de l’évènement de Gaza. Ils sont sortis de leurs trous, et donc nous avons entendu Gaza ceci, Gaza cela, etc. Soutien, etc.  Très bien.
Ainsi, j’ai été sur leurs pages Youtube, et j’ai repris un peu les sujets qu’ils évoquent :
  • Hassan Iquioussen : la douceur du prophète envers les enfants – les musulmans et leurs comportements –L’amour des sahabas – Pourquoi et comment aimer son épouse – L’amour et l’éducation des enfants.
  • Tariq Ramadan : les relations parent-enfant – globale mouvements violents – comment lutter contre l’Etat islamique.
  • Rachid Abou Houdeyfa alia Rachid Eljay, l’imam des attardés mentaux, salafi devenu malikite laique : parc et jeux de la mosquée sunna – le livre de la prière – tafsir de la sourate al Baqarah – sortir au zoo.
  • Rachid Haddach : conférence sur Abu hanifa – l’importance de la salat.

Et d’autres sujets que je n’ai pas noté mais qui sont dans le même état d’esprit. Qu’est-ce que ça veut dire concrètement ?

Est-ce qu’on peut concevoir encore qu’ils sont sincères, lorsque nous voyons ces gens qui passent leurs temps à faire ce qu’ils font, à aborder ces sujets, et donc à se soumettre à l’autorité sans la contester ! Ils nous parlent sans cesse de la pluie et du beau temps, et jamais de ce que je viens de vous évoquer.

Lorsqu’il y a des problèmes, les médias en parlent, et eux, sortent de leurs trous. Puis, sitôt terminé, ils reviennent à leurs lignes de conduite, à leurs jobs. Est-ce qu’on peut raisonnablement, sans passer pour l’idiot du village, l’abrutie du coin, pour le bourricot, penser que ces gens sont sincères ?

Pensez-vous réellement que quelqu’un qui a le souci du sang du musulman et de la divinité d’Allah, du tawhid, se comporterait comme eux le font ? Évidemment que non !

Là, c’est une politique politicienne. C’est pour ça qu’ils reviennent, ils sortent de leurs trous. Parce qu’ils n’ont pas le choix, et reviennent directement une fois qu’ils ont terminé leurs petites magouilles. Est-ce que vous trouvez normal le fait d’être dans cette cité, soumis par et aux idoles, et de laisser le sang du musulman qui coule à travers le monde ? Non seulement eux-mêmes, ils vivent dans le shirk, etc. Mais aussi, de l’autre côté, ils vous parlent des sujets que je vous ai évoqué : c’est ça leur ligne de conduite et c’est constant.

Donc, ils sont ainsi dans le vice, dans la déviance de la croyance et ces gens sont à l’opposé du prophète, des prophètes et des vertueux. Ce sont eux qui ont accepté ce que le prophète n’a jamais accepté et ce pourquoi le prophète et les compagnons ont souffert et combattu, al hamdouliLah, et on fait l’expansion de l’islam à savoir :

« Nous ne reconnaissons pas vos divinités non seulement, nous ne nous soumettons pas à vos divinités, notre seule divinité étant Allah, notre seule source de législation étant celle d’Allah mais aussi au nom de notre divinité, nous allons combattre vos divinités, pour Allah ! Nous n’acceptons aucunes divinités moins encore, quand elles gesticulent et à la langue trop pendue. »

Frères et sœurs,

Il y a aujourd’hui deux possibilités, deux chemins :

  1. Ou bien vous prenez le chemin de ses prédicateurs et de leurs adeptes qui tacitement souscrivent à la trahison, la lâcheté, en acceptant leurs divinités et cette législation, pour parler de la pluie et du bon temps et rester dans le haram et l’indifférence du sang, même s’ils sortent pour la forme.
  2. Ou bien vous considérez que ça, ce sont des éléments secondaires. Et que si vous évitez les grands péchés, Allah vous pardonnera les petits péchés et que vous n’acceptez pas leurs fausses divinités que vous n’acceptez pas que les divinités qui vous ordonnent le mal et vous interdissent le bien, etc. Et par conséquent, vous allez adhérer au combat que certains prédicateurs mènent, même-ci on peut énoncer un certain nombre de choses.
Il y a deux possibilités. il n’y en a pas mille !

C’est pour cela que je vous dis et je terminerais sur ce propos, c’est pour tout cela que les lâches ne pourront jamais marcher sur les pas des prophètes parce que les lâches n’accepteront jamais d’endurer.

Ils savent que s’ils changent leur mode de fonctionnement, leurs lectures, ils savent qu’ils vont souffrir. Donc, ils tombent sous le coup du verset que j’ai mentionné plus haut dans la sourate Tawba, si on prend tout le haram qui en découle, le haram, la perfidie.

Salam aleykoum

Nos Dossiers Enquêtes : Histoire

L'intégration et les Musulmans [Partie 2]

"Ceux qui ont mécru et obstrué le chemin d'Allah, Il a rendu leurs oeuvres vaines Et ceux qui ont cru et accompli de bonnes oeuvres et ont cru en ce qui a été descendu sur Muhammad - et (...)

L'intégration et les Musulmans [Partie 1]

ET NOE DIT : « SEIGNEUR, NE LAISSE SUR LA TERRE AUCUN INFIDELE . SI TU LES LAISSES, ILS ÉGARERONT TES SERVITEURS ET N'ENGENDRERONT QUE DES PÉCHEURS INFIDÈLES. (Sourate 71 Verset 26-27) [...]

Les Prédicateurs Laïcs du Système

‍Hudhayfa ibn Al-Yamân (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit: Tandis que tout le monde interrogeait l'Envoyé d'Allah (paix et bénédiction d'Allah sur lui) sur le bien, moi, je l'interrogeais su (...)

Ce que je pense de Barakacity

En ce jeudi 15 octobre 2020, nous allons aborder le sujet politique du moment et notamment, de la communauté dite musulmane de France, à savoir la question de Barakacity, nous allons restituer l (...)

Commentaire : Emmanuel Macron, les séparatismes et les musulmans de France

En ce jour du 8 octobre 2020, nous voici présents pour apporter plusieurs commentaires concernant l'actualité présente et passée, notamment, l'intervention d'Emmanuel Macron sur les séparatismes (...)

Les lâches ne peuvent marcher sur les pas des Prophètes

Dans ce présent article, comme l’indique l’intitulé de ce dernier, nous allons voir pourquoi "Les lâches ne peuvent marcher sur les pas des Prophètes". Frères et sœurs, nous avons tous pu consta (...)

Désavouez-vous des prédicateurs du système

Quelle est la mission d'Iblis, du malin, de Satan ? Dans le Coran, il est relaté qu'Iblis a promis à ALLAH qu'il égarera les enfants d'Adam, et ALLAH lui répondit : "Sur Mes serviteurs tu n'aur (...)