Articles Médias

L'intégration et les Musulmans [Partie 2]

Médias

Écrit par Maamar Metmati

"Ceux qui ont mécru et obstrué le chemin d'Allah, Il a rendu leurs oeuvres vaines.
Et ceux qui ont cru et accompli de bonnes oeuvres et ont cru en ce qui a été descendu sur Muhammad - et c'est la vérité venant de leur Seigneur - Il leur efface leurs méfaits et améliore leur condition. Il en est ainsi parce que ceux qui ont mécru ont suivi le Faux et que ceux qui ont cru ont suivi la Vérité émanant de leur Seigneur. C'est ainsi qu'Allah propose leurs exemples aux gens."
Sourate 47 Versets 1-3

Il n’est donc pas étonnant qu’avec un tel degré de soumission, l’État leur donne de temps à autre le micro. Ce sont les mêmes dont les écrits sont édités chez « l’ami » mécréant, ceux dont on dit plutôt du bien, dans tel ou tel grand magazine (Il ne fait pas le moindre doute que jamais un grand, moyen ou même, petit éditeur de confession non musulmane n’éditera un ouvrage traitant de l’Islam si ce même ouvrage dit purement et simplement la vérité, j’entends au sens politique.), ceux qui passent de temps en temps à la télévision, à la radio, ceux qui n’ont jamais été inquiétés par l’État français. J’entends par inquiétés, au sens pénal et non civil du terme, comme par exemple, se voir interdire l’entrée du territoire français.

En effet, il arrive parfois que le ministre de l’intérieur « pète les plombs » et fasse n’importe quoi, n’importe quoi, comme par exemple interdire le livre « Le licite et l’illicite » de Qardawi. Décision incompréhensible surtout du côté des « islamistes » laquelle a suscité la réprobation non pas chez l’ennemi « islamiste », mais bien au contraire, auprès des plus laïques et laxistes parmi les « nôtres ».

Ou encore, le fait d’avoir mis en résidence surveillée à Folembray, l’imam de la « mosquée » Darwa (Paris 19ème). Souvenez-vous, il avait fallu l’intervention de mécréants tels que Dalil Boubekeur ou le prêtre…Je ne sais plus son nom…Bref peu importe comment il s’appelle, pour l’en extraire, en insistant vigoureusement auprès de Charles Pasqua « calife » de l’époque, ceci afin de bien lui faire comprendre que cet homme (l’imam Larbi Kechat) n’a rien à voir avec les islamistes, bien au contraire, il est des nôtres, enfin des leurs.

Pasqua finit par le comprendre, et le remit donc en liberté. Décision d’ailleurs que l’ancien ministre de l’intérieur n’a jamais eu à regretter. Contrairement à ses codétenus lesquels ont tous été expulsés comme du bétail, vers le Burkina-Faso et je ne sais où encore.

Il est bien évident que compte tenu des rafles opérées sur ordre de la 14ème section anti-terrorisme de Paris et dénoncées notamment par la F.I.D.H. (fédération internationale des droits de l’homme) comme étant des arrestations sommaires, de nombreux musulmans se sont retrouvés derrière les barreaux. Pas toujours coupables, certains et un grand nombre, furent incarcérés pour avoir dit « bonjour », « au revoir » ou même « comment ça va ? » à un présumé terroriste et je n’exagère que très peu (à lire « Comme dans un film » Metmati Mâamar). Nous sommes donc en droit de nous interroger sur le fait de savoir ; comment des personnes « dirigeantes » telles que Hani, Tarik Ramadan ou les membres de telles ou telles autres organisations dites islamiques, ne furent jamais au grand jamais, inquiétées ! Cela va de soit qu’elles avaient et ont une conduite parfaitement irréprochable, non pas aux yeux de Dieu bien sûr, mais aux yeux des autorités françaises. La question étant de savoir si l’on peut être considéré comme un saint auprès de Satan et d’Allah à la fois ! J’en doute très fort. Quand un tigre affamé se désintéresse d’une belle et bien grasse gazelle il y a effectivement de quoi s’interroger.

D'ailleurs, il n’est donc pas étonnant de lire par exemple, Hani Ramadan « L’heure approche et la lune se fend » page 16.:

(Un frère interview Hani Ramadan)

« As-tu été avisé par un courrier ou as-tu été refoulé à la frontière française ? »
(Hani Ramadan répond) « Ce qui s’est produit, c’est que j’étais invité à donner une conférence à Lille. Je suis allé prendre le TGV depuis Genève, après avoir passé la douane, alors que j’étais déjà monté dans le train, quelques minutes avant mon départ, deux agents sont venus me chercher et m’ont invité à descendre, puis ils m’ont signifié qu’il ne m’était plus possible d’entrer en France. Ensuite, on a reçu une information, quand j’attendais à la douane, comme quoi c’était un ordre du ministère de l’intérieur français, car selon eux, je risquerais de perturber l’ordre public ».
(Le frère) « Comment l’as-tu vécu ? »
(Hani) « J’étais étonné pour plusieurs raisons : il me semblait que ce genre d’attitude ne pouvait pas se produire, étant donné que dans mes discours et mes actes, j’ai toujours défendu l’idée d’une intégration des musulmans dans la société française ».

Et oui Mr. Ramadan ! En dépit de vos propos, qui vont dans le sens de la volonté de l’ex- « calife » Pasqua, celui-ci vous interdit l’entrée du territoire français, comme quoi, des fois on ne comprend pas très bien comment ça tourne dans la tête d’un ennemi d’Allah ! Et quand vous dites « Il me semblait que ce genre d’attitude ne pouvait pas se produire, étant donné que dans mes discours et mes actes, j’ai toujours défendu l’idée d’une intégration des musulmans dans la société française ». Cela prouve fort bien que vous ne souhaitez pas vous mettre à dos les autorités françaises, ce qui est humainement et parfaitement compréhensible, mais à quel prix ! Dites-moi, même au prix de vos hautes obligations religieuses ? Obligations religieuses que l’on respecte le plus souvent que lorsque cela ne risque pas de remettre en question notre existence… ou plutôt notre piètre existence.

Il est vrai que marié et père de plusieurs enfants, cela donne à réfléchir, et encore à réfléchir. Et c’est probablement au nom de cette « réflexion » que vous êtes favorable à l’intégration, et non parce que l’intégration est comme vous le dites, licite, car elle ne l’est pas, et elle ne le sera jamais. Affirmer le contraire, c’est lire le Coran à l’envers !
Bien que nous sachions que dans ce cas-là, c’est plus souvent le coeur qui est aveugle et non les yeux !

Si vous n’avez pas le courage et la foi assez fixe, pour dire la vérité toute la vérité et rien que la vérité de l’islam, vous feriez alors mieux de vous taire.

Conformément à la parole prophétique qui dit que « Celui qui croit en Allah et au jour dernier, qu'il dise la vérité, ou se taise ».

Un silence complice est préférable à une parole complice, et une parole complice est préférable à un geste complice. D’ailleurs, et jusqu'à preuve du contraire, personne ne vous a obligé à vous exprimer !

La liberté d’expression ne vous oblige pas à parler, elle vous autorise aussi à vous taire !

En conséquence de quoi, on se bat, ou l’on bat en retraite ! On ne doit pas chercher de prétextes à son comportement peureux.

Faudrait-il rappeler que, et cela qu’on le veuille ou pas, celui qui combat, est aux yeux d’Allah, au-dessus de celui qui ne combat pas ! Or, ni vous ni moi, ni votre frère et ses semblables, n’ont jamais combattu aucun ennemi mortel, vous n’avez non seulement jamais combattu un ennemi de l’islam et des musulmans, mais force est de constater que vous le soutenez !

Je pense qu’il n’est pas nécessaire que je détaille en quoi constitue cette aide ! Vous n’avez qu’à lire votre dernière déclaration d’impôt !

Un leader, et à plus forte raison, un leader musulman, est avant tout un homme intègre, sincère, courageux et désintéressé. Il doit par conséquent, donner l’exemple plus particulièrement aux jeunes. Et je ne pense pas que se mettre la queue entre les pattes et courir aussi vite que possible, soit un bel exemple de leader musulman ! Ces propos : « Il me semblait que ce genre d’attitude ne pouvait pas se produire, étant donné que dans mes discours et mes actes, j’ai défendu l’idée d’une intégration des musulmans dans la société française », ne sont pas dignes d’un musulman, et à plus forte raison, d’un « leader » musulman.

Ce que je sais, pour l’avoir subi et connu des gens qui l’ont eux-mêmes subi, est que dans le doute, l’ennemi d’Allah préfère ratisser large, très large, et tant pis alors pour les hérétiques, hypocrites et autres collabos... En fait, tous ceux et celles que l’on appelle les innocents.

« Innocents » certes dans l’acte, mais combien coupables dans le silence et l’inertie ?

Le silence et l’inertie face à ce qui est unanimement réprouvé, et un crime !

Et ce n’est pas toujours ceux et celles qui ont les paroles les plus mielleuses et les mains dans les poches, qui sont les plus pieux !

Ainsi (selon eux) les musulman(e)s peuvent vivre en France tout en observant leurs devoirs, leurs obligations religieuses du moins disent-ils l’essentiel (80 à 90 % selon Tariq Ramadan) et reconnaissent (quand même) qu’il existe un tout petit pourcentage non respecté (donc 10 à 20 %). Puisque 100 % signifierait que l’on vit ici en France dans un pays islamique, et que par déduction logique, Chirac serait le prince des croyants ! Puisque un homme qui fait respecter huit à neuf lois sur dix, doit être considéré comme non seulement un pieux musulman, mais surtout comme un exemple pour tous les musulmans du monde, car n’oublions pas nous sommes en 2005 ! C’est donc un très, très bon résultat ! 80 à 90 % ce qui veut dire que l’Etat français applique huit à neuf lois de la charia !

Tenir de tels propos veut non seulement dire que l’on prend les musulmans pour des crétins, mais bien plus que ça, que l’on les méprise !

Ainsi, on a pu entendre que : « La loi islamique n’interdit pas en revanche à un musulman de vivre dans un Etat laïque. Il est même tenu de respecter les lois de cet Etat, et de s’y comporter en citoyen exemplaire ; pour autant, bien entendu, que celui-ci ne lui impose pas de renier les principes de sa foi. Le droit à la liberté d’expression religieuse est inscrit dans notre Constitution helvétique et dans la Déclaration des droits de l’homme (art. 18) ». (Propos tenus par Hani Ramadan)
Ou encore : « En réalité après état des lieux peu de choses en occident contredisent ma charia ce n’est pas parce qu’une constitution est laïque qu’elle est en désaccord avec l’islam il y a généralement de 80 à 90 % d’acquis pour un musulman » (Propos tenus par son frère Tariq)
« On peut vivre ici en accord avec Dieu ! »

s’était exclamé un philosophe prénommé Tariq Ramadan, dans un entretien accordé à un quotidien. La question était : « l’Islam peut-il accepter le cadre d’une société laïque et moderne ? ». La réponse fut : « oui, on peut vivre ici en accord avec Dieu ».

Ainsi, pour ces « savants » il est parfaitement licite de vivre en France et d’être un bon musulman. Comme je l’ai déjà dit, tous les organes officiels ou semi-officiels, parlent d’une seule et même voix et sont unanimes à dire oui à l’intégration. Il est bien évident que si ces « savants » tiennent de tels propos, ils sont bien sûr censés savoir de quoi ils parlent…Du moins je l’espère ! Ils ont donc étudié le Coran cela afin d’être en harmonie avec la parole du Tout puissant, sans quoi la colère divine pourrait bien s’abattre sur eux et cela ne serait que justice.

Le plus grave étant qu’ils ont commis le crime de la mécréance, pourquoi mécréance ?

Mécréance parce qu’ils ont comme je l’ai déjà dit, désavoué Allah et son Messager en disant « OUI » là où Allah a dit « NON ». Et cela non pas par ignorance, mais bien en connaissance de cause. Ainsi, ils provoquent (par ce désaveu) une rupture entre la foi et la mécréance. Et si, des millions de musulmans et musulmanes en France et contrairement à eux, sincères, dans leur foi, sincères à l’égard de Dieu et de son ;Messager, ont du mal à pratiquer leur religion et sont donc contraints par la force des choses, à outrepasser certaines obligations divines et pas des moindres, comme pour la question du hijab, cela est en partie à cause d’eux.

Puisque ce sont eux qui leur racontent toutes sortes de balivernes afin de maintenir les musulman(e)s dans l’inertie et donc dans la transgression.

Tout ce que subissent et subiront les musulmans et musulmanes en France, ils en sont en partie responsables, de même qu’ils sont en partie responsables de ce que subissent les musulmans et musulmanes à travers le monde, cela à chaque fois que la France leur Seigneur et maître, participera à l’agression contre des musulmans, puisque c’est aussi avec l’argent des intégrés qu’on tue, torture, viole, emprisonne, les musulman(e) s.

Nul dirigeant soucieux du respect des lois divines et habité par une crainte de Dieu, ne laissera impuni le crime commis par ces « leaders » qui est d’avoir fait allégeance au gouvernement français et cela après avoir fait la profession de foi. En théologie cela s’appelle de l’apostasie. Cette allégeance qui a eu pour conséquence directe, d’alimenter un gouvernement mécréant qui a versé, qui verse, et qui continuera à verser le sang de nos frères et soeurs à travers le monde.

Un gouvernement qui combat avec acharnement l’islam et les musulmans. Ils ont dit oui à l’intégration, comme ils ont dit oui à Sarko, et comme dirait oui un béni-oui-oui. Je disais précédemment que ce oui a fait l’unanimité et que cela représentait pour moi un indice troublant. En effet, s’il y a unanimité c’est simplement parce que leurs intérêts sont identiques, intérêts identiques donc réponses identiques.

Alors que leur propre savant, logé à la même enseigne a dit :

« En octroyant à un individu ou à un groupe de personnes le pouvoir de légiférer puis de se soumettre complètement à leurs lois, qui dictent le licite et l’illicite, qui organisent la vie des gens en leur traçant la voie qu’ils doivent suivre et cela contrairement au jugement d’Allah, on se rend coupable du grand polythéisme ». Qardawi
Ô vous qui croyez! si vous faites triompher Allah, Il vous fera triompher et raffermira vos pas. Sourate 47 verset 7
Nos Dossiers Enquêtes : Histoire

L'intégration et les Musulmans [Partie 2]

"Ceux qui ont mécru et obstrué le chemin d'Allah, Il a rendu leurs oeuvres vaines Et ceux qui ont cru et accompli de bonnes oeuvres et ont cru en ce qui a été descendu sur Muhammad - et (...)

L'intégration et les Musulmans [Partie 1]

ET NOE DIT : « SEIGNEUR, NE LAISSE SUR LA TERRE AUCUN INFIDELE . SI TU LES LAISSES, ILS ÉGARERONT TES SERVITEURS ET N'ENGENDRERONT QUE DES PÉCHEURS INFIDÈLES. (Sourate 71 Verset 26-27) [...]

Les Prédicateurs Laïcs du Système

‍Hudhayfa ibn Al-Yamân (qu'Allah soit satisfait de lui) a dit: Tandis que tout le monde interrogeait l'Envoyé d'Allah (paix et bénédiction d'Allah sur lui) sur le bien, moi, je l'interrogeais su (...)

Ce que je pense de Barakacity

En ce jeudi 15 octobre 2020, nous allons aborder le sujet politique du moment et notamment, de la communauté dite musulmane de France, à savoir la question de Barakacity, nous allons restituer l (...)

Commentaire : Emmanuel Macron, les séparatismes et les musulmans de France

En ce jour du 8 octobre 2020, nous voici présents pour apporter plusieurs commentaires concernant l'actualité présente et passée, notamment, l'intervention d'Emmanuel Macron sur les séparatismes (...)

Les lâches ne peuvent marcher sur les pas des Prophètes

Dans ce présent article, comme l’indique l’intitulé de ce dernier, nous allons voir pourquoi "Les lâches ne peuvent marcher sur les pas des Prophètes". Frères et sœurs, nous avons tous pu consta (...)

Désavouez-vous des prédicateurs du système

Quelle est la mission d'Iblis, du malin, de Satan ? Dans le Coran, il est relaté qu'Iblis a promis à ALLAH qu'il égarera les enfants d'Adam, et ALLAH lui répondit : "Sur Mes serviteurs tu n'aur (...)