Articles Belligérants

Qui a tué Samuel Paty ?

Dossiers Belligérants

Écrit par Maamar Metmati

En ce jeudi 23 Octobre, nous répondrons à la question suivante : Qui a tué le professeur Samuel Paty ?

Sujet Très Sensible. Je dirai même, Sujet extrêmement sensible.

Intervenant : Pourquoi abordes-tu ce sujet ?

J'aborde ce sujet puisque je pense que les gens sont bien manipulés et que la nuit de cristal pour les musulmans n'est pas très loin.

Connais-tu la nuit de cristal ?

Intervenant : Oui, c'est lorsque les nazis ont pris le pouvoir.

Voilà. Donc, il est normal de l'aborder quand même.

Intervenant : N'as-tu pas "peur" des conséquences ?

Non. Pourquoi aurai-je peur des conséquences ?

Intervenant : Abordons le sujet.

Ce sera la Volonté de Dieu, n'est-ce pas ?

Qui a tué le Professeur Samuel Paty ?

J'aimerai avant toute chose, savoir où sont passés toute la clique du Cirque Zavatta, vous savez, la clique des imams de France : L'imam des attardés mentaux alias Rachid Eljay alias Rachid Abou Houdeyfa, Abdelmonaim Boussenna, Nader Abou Anas, Ismail Mounir.

Quels sont les sujets qu'ils ont abordés ces dernières semaines ? Plus particulièrement, quel dernier sujet ont-ils abordé ? Et depuis quand ? Peut-on savoir ce qu'ils ont évoqué depuis cette histoire d'assassinat et depuis la vidéo d'agression des soeurs ?

Intervenant : Il est vrai que nous n'avons entendu que l'imam de Drancy, Hassen Chalgoumi depuis. dont nous avons entendu, Très clairement d'ailleurs.

Concernant Rachid Eljay, la dernière vidéo qu'il avait effectuée était : Pablo Escobar datant de plus d'une semaine.

Capsule Youtube Chaine Rachid Eljay datant du 23 Octobre 2020

Concernant Nader Abou Anas, la dernière vidéo qu'il avait effectuée était : Grâce à Allah, je vais mieux

Capsule Youtube Chaine NaderAbouAnas datant du 23 Octobre 2020

Concernant Abdelmonaim Boussenna, la dernière vidéo qu'il avait effectuée était : Un imam réagit au discours du Président

Capsule Chaine Abdelmonaim BOUSSENNA datant du 23 Octobre 2020

J'aimerai avant tout, aussi, que vous visualisiez cette vidéo qui a été publiée le 21 Octobre 2020 : https://www.facebook.com/lellygijabetLIVE/videos/404504807215571

Après l'écoute de cette vidéo, vous pourrez constater que deux femmes voilées, entre autres, musulmanes, ont été agressées pas loin de la Tour Eiffel à Paris, France. Et nous aimerions savoir où sont passés les imams de la république, les imams qui sont sensés nous représenter, en tout cas, ceux qui prennent le fric aux gens pendant qu'il se passe ce qui se passe, à savoir :

  • l'assassinat du professeur Samuel Paty
  • Les soeurs qui se font agressées en France
  • Probablement d'autres agressions
  • La fermeture de la mosquée de Pantin et les menaces de brûler des mosquées ici et là, en France.

Où sont passés ces imams ? Parce que le buisson ne bouge plus alors qu'ils sont censés travailler au sens de faire valoir la vérité sur ces sujets. cela fait plus d'une semaine qu'il n'y a aucune réaction alors qu'ils font des vidéos tous les jours.

Une mosquée de bordeaux taguée, celle de Béziers visée par des menaces - L'OBS
Le Centre islamique communautaire à Brossard et la mosquée Masjid Makkah Al Mukkaramah à Pierrefonds ont subi des actes de vandalismes
Dégradations Mosquée de Montélimar, tags et bris de vitre Mosquée de Bordeaux, Menaces de brûler la Mosquée de Béziers

Que se passe-t-il ?

Intervenant : Eventuellement, le fait que ces imams se retire de la scène serait une stratégie pour calmer le jeu, pour éviter que les choses s'enveniment, pour éviter de mettre l'huile sur le feu.

Donc, ils ont adopté la stratégie de l'hérisson perdu.

Intervenant : Non. Ce serait plus la stratégie du "Quand le lion attaque, je bouge plus".

Je connaissais pas cette stratégie, mais elle est logique.

Donc, voilà la situation dans laquelle nous sommes : Ils se terrent comme des rats et prennent l'argent des gens. C'est tout ce qu'ils savent faire, bien évidemment.

Intervenant : Qu'auraient dû-t-ils faire ?

Ce qu'ils auraient dû faire, c'est comme toute personne normalement constituée, à savoir d'intervenir et de nous apporter leur lumière, comme le font les médias. C'est la moindre des choses quand même.

Intervenant : Oui, mais eux, ils font de la théologie. Qu'est-ce qu'ils vont nous apporter là-dessus ?

Tout simplement mettre en parallèle, au regard du Coran et de la Sunna, les choses ici et là. C'est à dire, d'expliquer ce qu'il se passe, de leur faire des recommandations et de prendre en charge, à bras le corps, cette situation. Ce sont quand même les bergers du troupeau, je te rappelle.

Intervenant : Oui, mais ils ne font pas de politique.

C'est même pas le fait de faire de la politique : Apporter un commentaire sur la situation, sur les actes de menaces, c'est du social. Ca ne rentre pas dans le cadre de la politique. Le fait de dire qu'il faille faire attention, de faire des recommandations. Il ne s'agit pas de faire de la politique, moins encore de la politique politicienne.

La seule raison de leur non intervention, c'est qu'ils en ont absolument rien à foutre. Ils se terrent comme des rats. Tout le monde a compris que ces gens sont uniquement là pour leurs intérêts personnels, de faire tourner leur petite boutique et de s'en mettre plein les fouilles. Et c'est exactement ce qu'ils font.

D'ailleurs, l'un de leurs congénères, qui lui a pris son sujet à bras le corps : Très attentif à la situation qu'il se passe en France.

Comment dire maman en Arabe

"Comment dire Maman en Arabe ???" : Il est pas en France. Il vit au Maroc, mais il est quand même au courant de ce qu'il se passe en France. Lui, son sujet, c'est "Comment dire Maman en Arabe ?". Sans commentaire.

Intervenant : C'est la suite logique...
Exactement. C'est la suite logique. Voilà où ils sont.

Et d'ailleurs, nous avons vu qu'ils parlent de cet acte présenté comme "terroriste", et ensuite, ils font des choses à côté qui n'ont rien à voir l'amélioration de la situation. Ils parlent constamment, par la suite, de sujets futiles, lunaires, secondaires.

Ainsi, ils parlent d'un crime, puis ensuite, ils rebondissent sur le Hijab, sur le faits de fermer des associations, des mosquées, etc.

Alors qu'il n'y a pas de causalité entre le fait et ce qu'ils propagent :

  • Le crime est une chose, le Hijab en est une autre
  • Le crime est une chose, la viande Hallal en est une autre
  • Le crime est une chose, fermer des associations en est une autre
  • Le crime est une chose, les mosquées en sont une autre
On se rend compte qu'il y a un consensus, entre eux, mise à part quelques-uns, pour faire cet étrange amalgame.
Et c'est là, précisément, où les musulmans se dirigent tout droit vers la nuit de cristal.

La nuit de cristal, pour ceux qui ne le savent pas, est:

le pogrom contre les Juifs du Troisième Reich qui se déroula dans la nuit du 9 au 10 novembre 1938 et dans la journée qui suivit. Ce pogrom a été présenté par les responsables nazis comme une réaction spontanée de la population à la mort, le 9 novembre 1938, d’Ernst vom Rath, un secrétaire de l'ambassade allemande à Paris, grièvement blessé deux jours plus tôt par Herschel Grynszpan, un jeune Juif polonais d'origine allemande.

En fait, le pogrom fut ordonné par le chancelier du Reich, Adolf Hitler, organisé par Joseph Goebbels et commis par des membres de la Sturmabteilung (SA), de la Schutzstaffel (SS) et de la Jeunesse hitlérienne, soutenus par le Sicherheitsdienst (SD), la Gestapo et d'autres forces de police.

Sur tout le territoire du Reich, près de deux cents synagogues et lieux de culte furent détruits, 7 500 commerces et entreprises exploités par des Juifs saccagés ; une centaine de Juifs furent assassinés, des centaines d'autres se suicidèrent ou moururent des suites de leurs blessures et près de 30 000 furent déportés en camp de concentration : au total, le pogrom et les déportations qui le suivirent causèrent la mort de 2 000 à 2 500 personnes. Point culminant de la vague antisémite qui submergea l'Allemagne dès l'arrivée des nazis au pouvoir en janvier 1933, la « nuit de Cristal » fait partie des prémices de la Shoah.

En provoquant cette première grande manifestation de violence antisémite, les nazis voulurent accélérer l'émigration des Juifs, jugée trop lente, en dépit de la politique de persécution et d'exclusion mise en œuvre depuis février 1933. L'objectif fut atteint : le nombre de candidats à l'émigration crût considérablement. Mais, en dépit de l'indignation que l'évènement suscita dans le monde, les frontières des autres pays restèrent fermées.

Marquant une rupture avec la politique nazie de 1933 à 1937, ainsi qu'une étape dans la violence et la persécution antisémites, cet évènement fut également révélateur de l'indifférence des nations au sort des Juifs d'Allemagne et d'Autriche, et de l'incapacité des États démocratiques à contrecarrer les coups de force menés par l'Allemagne de Hitler.

Ainsi, comme nous pouvons le constater, les responsables nazis ont fabriqués un assassinat fait par des juifs, pour pouvoir faire ce qu'ils ont fait, par la suite. Et j'ai toute l'impression, qu'on se dirige droit vers ceci.

La question se pose : ils sont en train de fabriquer, ou d'utiliser, de récupérer des éléments, à défaut de pouvoir les fabriquer, afin de pouvoir faire des amalgames.

Par exemple : Deux juifs tuent quelqu'un à un endroit. Cela concerne les deux juifs : On leur met une peine de prison ou autres peines. Cela ne concerne que eux, si toutefois ils étaient réellement deux et vraiment eux. Et cette affaire s'arrête juridiquement à ce niveau. Point final. Or, ce fait divers qui devait en rester un, va vers la condamnation de tous les juifs d'Allemagne, la destruction des synagogues, l'expulsion des juifs d'Allemagne, et toutes les autres nations ferment leur frontières.

Dans notre cas, il y a quelqu'un qui tue un professeur. Cet homme qui a tué un professeur, la justice le condamne. Et normalement, ça s'arrête là.

Or, dans notre cas, aujourd'hui même, en France : on récupère un fait, un crime, avéré ou pas, au sens strict du terme (Pourquoi est-il passé à l'acte ? - comme on va le voir) et on va vers le Hijab. Alors qu'il n'y a pas de liens. On va vers la viande Hallal, on va vers les mosquées, etc.

Alors qu'il n'y a pas de liens ! Une personne un tant soit peu sincère ne fera jamais le lien.

Quel lien y-a-t-il à faire entre ce crime et ce que les médias disent, ou ce que l'on entend à droite à gauche ? Mise à part que l'un était de confession musulmane et que les autres aussi. Il n'y a pas de problème à ce niveau. Mais au niveau de l'acte, il n'y a pas de liens.

En une du journal Franceinfo, "Lutte contre l'islam radical : la mosquée de Pantin fermée".

Or, là, c'est vraiment fait volontairement !

Et c'est comme la nuit de cristal. Et c'est là, où l'on s'oriente au fur et à mesure. Mais ce qui est le plus inquiétant, c'est que le destin de l'Islam de France - et donc des conséquences des musulmans de France - tient non pas sur un fil, mais sur un, deux ou trois actes. 

Cet acte, ce crime : Il s'est passé ce qu'il s'est passé. Peut-être que le prochain acte, ou les prochains actes, vont déclencher la nuit du cristal.

Leur Islam de France, leur viande Hallal, leurs mosquées tient sur une, deux ou trois personnes, tout comme sur un, deux ou trois actes.

Leurs mosquées qui ont été bâties dans le mensonge, l'hérésie, la violation au Livre d'Allah, reposent sur un, deux, trois actes.

Il suffit que demain, un débile ou quelqu'un qui est manipulé, ou quelqu'un qui fait quelque chose qui n'est pas conforme avec l'Islam, c'est finit pour ces gens, l'Islam de France est finit.

Leur Islam de France repose sur ça. Ca fait froid dans le dos. Surtout, quand tu sais que cela repose sur le futur acte d'un individu, et que l'on peut basculer dans la nuit du cristal, que nous en sommes pas loin, il faut s'interroger.

Ils ont fermé la mosquée de Pantin, parce que l'imam avait retweeté la vidéo. Il menace de brûler des mosquées. Ils ont tagué des mosquées.

Et d'ailleurs voici ce qu'Allah dit Sourate 9 At-Tawbah verset 107 à 109:

١٠٧﴾ لَا تَقُمْ فِيهِ أَبَدًۭا ۚ لَّمَسْجِدٌ أُسِّسَ عَلَى ٱلتَّقْوَىٰ مِنْ أَوَّلِ يَوْمٍ أَحَقُّ أَن تَقُومَ فِيهِ ۚ فِيهِ رِجَالٌۭ يُحِبُّونَ أَن يَتَطَهَّرُوا۟ ۚ وَٱللَّهُ يُحِبُّ ٱلْمُطَّهِّرِينَ﴿
١٠٨﴾ أَفَمَنْ أَسَّسَ بُنْيَٰنَهُۥ عَلَىٰ تَقْوَىٰ مِنَ ٱللَّهِ وَرِضْوَٰنٍ خَيْرٌ أَم مَّنْ أَسَّسَ بُنْيَٰنَهُۥ عَلَىٰ شَفَا جُرُفٍ هَارٍۢ فَٱنْهَارَ بِهِۦ فِى نَارِ جَهَنَّمَ ۗ وَٱللَّهُ لَا يَهْدِى ٱلْقَوْمَ ٱلظَّٰلِمِينَ﴿
١٠٩﴾ لَا يَزَالُ بُنْيَٰنُهُمُ ٱلَّذِى بَنَوْا۟ رِيبَةًۭ فِى قُلُوبِهِمْ إِلَّآ أَن تَقَطَّعَ قُلُوبُهُمْ ۗ وَٱللَّهُ عَلِيمٌ حَكِيمٌ
Ceux qui ont édifié une mosquée pour en faire [un mobile] de rivalité, d'impiété et de division entre les croyants, qui la préparent pour celui qui auparavant avait combattu Allah et Son Envoyé et jurent en disant :“Nous ne voulions que le bien ! ” [Ceux-là], Allah atteste qu'ils mentent .
Ne te tient jamais dans (cette mosquée). Car une Mosquée fondée dès le premier jour, sur la piété, est plus digne que tu t'y tiennes debout. [pour y prier] On y trouve des gens qui aiment bien se purifier, et Allah aime ceux qui se purifient .
Lequel est plus méritant ? Est-ce celui qui a fondé son édifice sur la piété et l'agrément d'Allah, ou bien celui qui a placé les assises de sa construction sur le bord d'une falaise croulante et qui croula avec lui dans le feu de l'Enfer ? Et Allah ne guide pas les gens injustes.

On met en perspective la mosquée évoquée dans le Coran et les Mosquées de la République.

La Mosquée de la République est en violation avec le Coran. Tout le monde le sait. Et la conséquence de cette mosquée est : La moquerie de la religion.

En d'autres termes, il n'existe plus de religion, plus de Zakat, plus d'Autorité, au sens du Coran :

٢٣١﴾ وَلَا تَتَّخِذُوٓا۟ ءَايَٰتِ ٱللَّهِ هُزُوًۭا)
Ne prenez pas les verset d'Allah en moquerie

Il n'existe plus rien. Ces gens se moquent de la religion d'Allah. Mosquées, de la même manière, qui sont entre les mains des non-musulmans : Qui les ouvrent, qui les ferment, ainsi de suite.

Il n'y a plus du tout de Dîne.

Laquelle des deux mosquées est la plus grave ? Celle dont Allah parle à travers Sa Parole, Son Livre ou bien, celles-ci, les mosquées de la République ? Voilà la question !

Il est évident que celles-ci les ont dépassées de loin, de très loin. Ce sont des années lumières de différence.

Pour ma part, si j'avais le pouvoir, je les fermerai toutes. Puisque le musulman ne doit pas se reconnaitre dans ces mosquées de la République, qui sont en contradiction avec la loi et qui ont pour conséquence d'avoir un islam à la carte, un islam de trois versets.

Nous, comment devons-nous nous positionner ?

La fermeture de ces mosquées sera un bien pour certains, et un mal pour d'autres. Un mal pour d'autres, pour ceux qui vont se fortifier dans la mécréance; et un bien pour certains, pour ceux qui vont être interpellés et se poser des questions quant aux statuts de ces mosquées, vis à vis de la Loi d'Allah.

Il y a quelques temps, j'avais fait une vidéo dans laquelle j'interpellais Eric Younous, et je lui disais :

Apparemment vous êtes sourds, vous faites les sourds, vous ne voulez pas entendre ce que l'on vous dit, est-ce que vous voulez qu'Allah augmente le volume ? Parce que si vous entendez mal, Allah va augmenter le volume.
Et là, ce n'est peut être pas le dernier avertissement, mais probablement, l'un des derniers.
Ainsi, s'ils ne tirent pas les conséquences de cet amusement au nom de la religion et de la situation dans laquelle ils sont, de ce que vaut leur islam de France, après, cela va être trop tard. Parce qu'apparemment, ils sont sourds, ou font exprès de ne pas entendre. Donc, il faut augmenter le son. Comme des bestiaux.

Lorsque tu montes sur un cheval, t'as pas besoin de lui mettre 40 000 coups de talons pour qu'il avance, par contre, lorsque tu montes sur une bourrique, tu te casses le genou sur lui.

Aujourd'hui, nous avons affaire à ça. Ils font la politique de la bourrique. Et tout cela, pour leurs petits intérêts : ils entraînent des gens, des femmes et des enfants. Comme l'imam des attardés mentaux, Rachid Eljay, ainsi que BOUBOU et MOUMOU, & Consors, qui ont complètement disparus.

Alors qu'il est évident qu'il est de leur responsabilité, en tant qu'imams qui prennent l'argent des gens, qui volent l'argent des gens, qui ont une vie plus que confortable, sur laquelle même un braqueur de Brinks ne l'aurait pas, que de mouiller leur Jellaba, leur Chachia. 

Et il est évident que si ils s'expriment, ils ont peur de faire une boulette, et si ils s'expriment en parlant de Pablo Escobar, de AliEpress, de Mamie Nova, des téléphones Huawei ou autres genre de conneries, les gens vont comprendre que tout cela ne tourne pas rond (Tu penses qu'à ton business ?).

Si ils parlent de sujets dont ils ont l'habitude de faire constamment, i.e :

  • Est-ce que Louis de Funès était Chiite ?
  • Est-ce que Napoléon était Musulman ?
  • Est-ce que Bourvil était chiite ?
  • Pourquoi Brigitte Bardot ne porte pas le Hijab ?
  • Est-ce que Hitler faisait les Tarawih ?

C'est trop choquant !

Et s'ils parlent sur ce sujet, ils ont peur de faire une boulette, puisqu'en réalité, ils ne savent pas parler. Ils n'ont pas le sens du discernement.

Dans ces situations que nous vivons, qui sont extrêmement graves, ils disparaissent.

Les Mosquées dont parlent le Coran dans la Sourate at-tawbah, sont infiniment moins en violation avec le Coran lui-même, que les mosquées de la République. Parce qu'elle n'engendre pas l'APOSTASIE. Elles engendrent la manipullation, mais pas l'apostasie.

D'ailleurs, les juristes se posent la question suivante : Est-ce que les non-musulmans peuvent rentrer dans une mosquée ? Les juristes se posent la question. Certains affirment que oui, d'autres disent uniquement les gens du livre, d'autres disent qu'il y a des conditions.

Mais dans ce cas, la question en se pose même pas, puisque les non-musulmans ne rentrent pas dedans, mais vous les fabriquent, vous les inaugurent, vous les ouvrent et vous les ferment, COMME eux ils le veulent et quand ils le veulent, selon ce qu'ils veulent !

Sans compter, qu'implanter une mosquée sur un territoire dont les lois de Dieu ne sont pas régit, engendre automatiquement la moquerie des versets de Dieu, la moquerie du Livre d'Allah, et qu'il n'y a pas d'islam du tout. Mise à part, encore une fois, ce que j'ai déjà expliqué.

Tu ne peux pas d'un côté valider, accepter les versets, accepter la vérité, et d'un autre côté, valider, accepter leurs mosquées et tout ce qui va avec. C'est strictement impossible !

Ainsi, Qui a tué le Professeur Samuel Paty ?

Il y a deux choses qu'ils reprochent aux musulmans :

  • L'Islamisme
  • Le Radicalisme

Ainsi, ce qui a tué le Professeur Samuel Paty est le Radicalisme et l'Islamisme. L'Islamisme dit L'Islam Politique.

Quand tu es un musulman, et que tu n'es pas un islamiste, et que tu n'es pas radical, tu ne tues personne.

Donc, il faut faire la chasse aux islamistes et aux radicaux. Les autres, non. Les musulmans, le Hijab et autres, même si on leur tombe dessus, ce ne sont pas eux qui ont tuer Samuel Paty.

Qu'est-ce que vous en pensez ?

Intervenant : C'est quelqu'un qui avait une vision politique de l'Islam et Radicale.

Non, c'est faux.

Intervenant : Pourquoi ?

C'est faux, et c'est très simple.

Allah adhère à l'Islam politique. Et Allah est radical.

Le Prophète adhère à l'Islam politique et il est radical.

Moïse et Jésus, et les autres Prophètes, adhèrent à l'Islam politique et sont radicaux.

Mais qu'est-ce que L'Islam Politique ?

L'Islam politique, c'est l'Islam des lois. L'Islamisme est une vision étatique de l'Islam. L'Islam, c'est aussi les lois, ce ne sont pas que la prière et le Ramadan et le pèlerinage.

Le Prophète Muhammad, les Prophètes, le calife Abu Bakr, le calife Omar ibn al-Khattab, le calife Othman Ibn Affane, le calife Ali Ibn Abi Talib, étaient tous comme cela. C'était donc des islamistes, si l'on reprend la définition ?

Jésus était comme ça ? Moïse était comme ça ? Etc.

Intervenants : Oui.
Or, quand tu dis l'expression "islamiste radical", quel lien peux-tu faire entre le fait d'être dans l'Islam politique et d'aller couper des têtes aux gens comme ils ont pu le faire ?

Quand tu es dans l'Islam politique, cela ne fait pas de toi, un criminel ou un tordu !

Dans le Coran, Allah nous dit :

Dis : “Venez, je vais réciter ce que votre Seigneur vous a interdit : [...] Ne tuez qu'en toute justice la vie qu'Allah a fait sacrée. Voilà ce qu'Il vous a recommandé de faire; peut-être comprendrez-vous. [Sourate 6 Les Bestiaux verset 151]
Ce n'est pas parce que tu acceptes l'Islam dans son réel sens, à savoir l'adhésion à l'Islam Politique, que tu vas commettre des injustices et que tu vas tuer n'importe qui. Être radical, c'est être radical dans la vérité. Être radical, c'est de respecter le Coran dans ce qui est à charge et à décharge, pour et contre.

Cela ne fait pas de toi, un fou.

Ce qui a poussé la personne à faire ce qu'elle a fait : C'est de l'ignorance.

Radical ne veut pas dire injuste.

Radical ne veut pas dire faire tout et n'importe quoi.

Avoir une vision politique de l'Islam ne veut pas dire aller tuer des gens n'importe comment, etc.

Intervenant : Mais, il est nécessaire qu'il est cette vision là ?

Non, pas forcément. D'ailleurs, les gens qui sont outrés par les caricatures, ne sont pour le plus souvent, pas dans l'Islam Politique et Radicaux.

L'imam qui a relié cette vidéo était un imam d'une mosquée. Donc, on peut penser qu'il n'est pas politique, au sens où il ne s'évertue pas, et pas radical, dans le même sens.

Ce sont des gens qui veulent se donner bonne conscience, par le fait qu'ils se sont éloignés des principes qui fondent la croyance et qui remettent en question leur existence, leur confort, etc. Et ce sont aussi des gens qui veulent se rattacher à des choses (Hijab, viande Hallal, etc) qui leur font croire qu'ils agissent, sans avoir présagé en quelques sortes, les conséquences de leurs actes.

Ces gens ne pensaient pas que le mec allait tuer. Globalement, ils ont voulu se faire passer pour des gens qui marquer leur présence, qui aime le Prophète, qu'il ne faut pas caricaturer le Prophète, etc. 

Sans ces gens, sans leurs paroles, il est évident que ce jeune homme, qui a commis ce crime, ne l'aurait pas fait.

Donc, quiconque considère que l'Islam est politique, qu''il considère que l'Islam est une religion spirituelle et étatique, que l'Islam n'est pas que la prière et le ramadan. Et qu'il est radical, à savoir que tout n'est pas gris, qu'il y a des choses qui sont noires et d'autres qui sont blanches. Cela ne lui enlève en rien, son humanité et qu'il est intégré dans sa radicalité qu'on ne tue pas les gens pour un oui et pour un non. Etc.

Et il est d'ailleurs, moins un danger pour la France, puisqu'il va considérer que le Problème n'est pas les caricatures, mais que le Problème est ailleurs. Notamment, que le Problème est à l'intérieur, il est chez nous. Puisque parmi ceux qui vont critiquer les caricatures, musulmans et musulmanes qui ne sont ni radicaux, ni islamistes, commettent tous les grands péchés. Donc, ils critiquent quelqu'un qui fait une caricature, mais d'un autre côté, ils commettent les grands péchés qui pour certains, sont des annulatifs de l'Islam. Ainsi, ces gens sont pires que lui. Puisqu'ils commettent tous les grands péchés que Dieu condamnent tout en sachant qu'ils les commettent.

Eux, ils sont plus visés par le livre d'Allah, que la caricature.

Un non-musulman qui fait une caricature peut-être pardonné, comme il peut-être puni. Nous n'avons pas de législation claire sur ce point. Alors que les péchés que ces gens commettent, Allah condamne clairement, Allah s'est exprimé clairement sur ce point.

Le fait de prendre une partie du Livre et de délaisser l'autre partie du Coran, Allah s'est exprimé et s'est engagé quant aux jugements de ces actes. Et Allah tient à Sa Parole.

Croyez-vous donc en une partie du Livre et rejetez-vous le reste ? Ceux d'entre vous qui agissent de la sorte ne méritent que l'ignominie dans cette vie, et au Jour de la Résurrection ils serons refoulés au plus dur châtiment, et Allah n'est pas inattentif à ce que vous faites. [Sourate 2 verset 85]
N'as-tu pas vu ceux qui ont reçu une partie du Livre acheter l'égarement et chercher à ce que vous vous égariez du chemin ? Allah connaît mieux vos ennemis. Et Allah suffit comme protecteur. Et Allah suffit comme secoureur. [Sourate 4 verset 44-45]

Donc, le Problème n'est pas d'être radical ou islamiste. Ce n'est pas ce qui a conduit cet homme à le pousser à l'acte. Tu peux être très bien radical et islamiste, mais rien dans le Coran ne te dit de décapiter des gens pour une caricature. Cela n'a rien à voir tout cela.

Être radical ne veut pas dire découper des têtes pour des caricatures, comme eux, le font.

Il n'y a que l'ignorance qui les à pousser à faire ça. C'est l'ignorance qui les pousse à faire ça.

Et l'ignorance vient ces gens. Parce que s'ils vont se renseigner chez des gens qui sont radicaux, parce qu'ils ont pris la bonne mesure de l'Islam et qu'ils sont dans l'islam politique, ils ne vont jamais lui dire d'aller mettre une bombe, ou d'aller tuer un professeur d'école ou que sais-je. Jamais de la vie.

ça c'est la connerie. Mais ce n'est pas que la connerie, c'est aussi les gens qui ont mis la religion dans cette situation alors qu'ils savent très bien qu'elle est incompatible ! Et que forcément, tout le monde ne sera pas d'accord pour accepter cette supercherie ! Il y a des gens comme nous, qui n'acceptent pas, et qui dans leur cheminement, n'acceptent pas en se posant des questions sur toute cette supercherie.

Si ces imams de la république et consors ont signé leur arrêt, leur annulatif de l'islam, leur apostasie, il y a des gens qui n'acceptent pas cette signature ! Et si ces gens ne sont pas encadrés, et qu'ils n'ont pas de réponses à leurs questions, ils peuvent en effet, basculer dans des extrêmes par opposition et non pas par réflexion.

Ce sont eux les responsables, ce n'est pas l'islam politique.

Pourquoi faire le lien entre décapiter des têtes dans la rue et adhérer à l'Islam politique ? Il est où le lien ?

Pourquoi ?

Le Coran change en fonction de "si tu fais de la politique ou pas" ?

La politique repose sur la vision étatique de l'Islam ou pas. Elle ne repose pas sur la compréhension du Coran.

La compréhension de l'Islam est pareille, que le musulman soit politique ou non.

Le musulman qu'ils considèrent musulman, c'est le musulman qui n'a aucune revendication. Mais dans ces cas-là, il faut que ces gens n'aient aucune revendication. Même pas pour les caricatures. C'est à dire qu'ils sont comme les chrétiens. Ils n'ont aucune revendication. Rien du tout.

Même les piscines, mêmes les sandwichs, mêmes les burkini : Rien du tout.

ça, c'est un bon musulman.

Intervenant : Quelle est ta position par rapport aux caricatures ? Qu'est-ce que tu en penses ?

Personnellement, et premièrement, sur le papier, je ne vois pas le Prophète. Parce qu'il n'y a rien qui rattache la caricature au Prophète. Pour qu'il y ait offense sur le Prophète, il faut qu'il y ait au moins un rapport avec le Prophète, qu'il y ait un début du commencement. Mais, il n'y a rien. Pour ma part, je vois un dessin. Mais qui est sur ce dessin, je ne sais pas.

Deuxièmement, il est évident qu'en tant que musulman de France :

  1. Il y a des choses beaucoup plus importantes ! Donc, si je réagis par rapport à la caricature, dû au mécontentement, il est plus à même que je réagisse là où Allah s'est exprimé - déjà - vis à vis de ma propre personne (Où suis-je ? Où j'en suis dans ma vie ? Qu'est-ce que je fais ?), vis-à-vis de mes propres frères et soeurs, avant de m'intéresser à quelque chose qui est de très loin : SECONDAIRE !
  2. Vous savez que la Kaaba, n'a pas plus de valeur que le sang du musulman dont Allah a fait sacré. Tu fais une caricature, tu peux déclencher une guerre mondiale. Tu peux détruire la Kaaba, tu peux déclencher une guerre mondiale. Mais tu peux tuer tous les musulmans de la planète, ils ne bougeront pas un petit doigt. Et c'est une réalité !

C'est l'enseignement qui fait la différence. Mais eux quand il parle de l'islam politique et le radicalisme,  ils font une erreur. De surcroît, par cette erreur, ils voudraient que les imams de la république et tous les musulmans de France n'est plus de revendications. Globalement, qu'ils se la ferment et qu'ils crèvent en silence (SI POSSIBLE) !

Par exemple : Si tu dis : "je ne veux pas serrer la main d'une femme". ça leur cause problème. Si tu dis : "je veux que mon fils ne mange pas de porc". ça leur cause problème.

Eux, ils en sont là. Ce n'est pas qu'une question de politique et de radicalisme, c'est une question de revendication : ils ne doivent avoir aucune revendication. Et vous ne pouvez pas être entre les deux : soit tu signes, soit tu ne signes pas. Soit tu acceptes, soit tu ne l'acceptes pas.

Quand tu as commis les grands péchés, de faits ou de circonstances, que tu as signé à 99%, qu'est ce que cela change que tu acceptes 1% ? Qu'est ce que cela change que de serrer la main à une femme, alors que tu commets les grands péchés ? je n'arrive pas à comprendre leur comportement !

Allah n'a pas dit : "Si vous ne commettez pas les petits péchés, Allah vous pardonne les grands péchés".

Allah a dit :

Si vous évitez les grands péchés qui vous sont interdits, Nous effacerons vos petits péchés de votre compte, et Nous vous ferons entrer dans un endroit honorable. [Sourate 4 verset 31]

Et Allah a pris un engagement. Il n'a pas dit qu'éventuellement, Il nous pardonnera nos petits péchés, mais bien qu'il effacera nos petits péchés, à seule condition qu'on évite les grands péchés interdits.

Ainsi, le Professeur est moins coupable au regard du Livre d'Allah que eux ! Subhan Allah ! Ce qu'il a fait, comparé à ce qu'ils font toute l'année, c'est une contravention face à des crimes ! C'est une contravention ! On est même pas dans le correctionnel !
Ainsi, cette acte repose sur l'ignorance, l'hypocrisie et la connerie !

En quoi l'Islam radical à un lien avec tout et n'importe quoi !?

En quoi l'Islam radical engendre la connerie, et fait de toi un criminel et un débile ?!

Faites nous le lien ! Faites nous le lien, qu'être musulman fait forcément de toi, un débile !

Et a contrario, je pense que les radicaux sont moins voire pas du tout des criminels, en rapport aux modérés. Et la raison pour laquelle je dis cela, est bien que les radicaux sont tellement dans une vision réel de la gravité des situations, etc, qu'ils ne sont pas au niveau des futilités et des choses secondaires comme les modérés le sont ! Ils ont une vision beaucoup plus réaliste.

Ainsi, les modérés ont besoin de créer des ennemis pour se ressentir musulman, au lieu de voir concrètement la gravité des situations et leurs réels ennemis. Ils sont obligés de se fabriquer des faux combats : Piscine, viande Hallal, caricature... Etc. Sinon, ils ne servent à rien !

Vous devez maintenant, prouver que l'islam politique, ta radicalité, ton radicalisme, ton islamisme comme vous savez si bien le nommer à un lien avec des crimes !!!

En quoi l'islam de demande d'aller couper la tête de quelqu'un, alors que tu vis chez lui, tu dors chez lui, tu manges chez lui, tu vas travailler chez lui, tu vas dans ses écoles, tu touches des allocations familiales, etc !

En quoi l'Islam vous le demande, et l'Islam ne le demanderait pas à un radical ?!!

Si l'Islam vous le demande, donnez la preuve !

Si l'Islam ne vous le demande pas, pourquoi faites vous ces crimes ?!

C'est ainsi de l'ignorance, qui mène à cela, appuyer par tous ces gens qui font ce qu'ils font !

Ils visent l'adversaire d'en face ! Alors que c'est eux l'ennemi ! C'est eux qui font le bordel, ce n'est pas les adversaires dans face, et loin de là !

Exemple : Les radicaux sont partis en Syrie. Ils sont partis faire la guerre. Et quand ils ont frappé la France, ils ont initié leur action d'un point de vue d'autorité. Ils n'ont absolument pas accepter, ce que eux acceptent, pour venir ensuite expliquer qu'ils étaient contre la France. Ils sont partis en coupant intégralement le lien avec la France, on détruit leur passeport français, et se sont désavoués intégralement du système. Ils ont pris leur position par rapport à l'Islam. Et ils ne les ont pas combattu uniquement pour des caricatures, mais pour tout (bombardements, terre de mécréance, etc). Ils ont mis en application la législation, à leurs façons, avec leurs moyens. Ils ont mis en application ce dont ils croyaient, à partir de chez eux, et non à partir de la France.

Et d'ailleurs, ils n'ont pas vu arrivé ce qu'il s'est passé en Bosnie, en Algérie, en Egypte ou en Syrie. En Bosnie, ils ont massacré les musulmans : ils vivaient pourtant en paix avec les mécréants. En Algérie, ce sont des musulmans : Ils n'ont pas vu arrivé l'arrêt du processus démocratique des élections. Etc. Donc ce qui s'est passé là-bas, peut être une configuration prévisible en France.

Tout est possible.

أَلَمْ تَرَ إِلَى ٱلَّذِينَ يَزْعُمُونَ أَنَّهُمْ ءَامَنُوا۟ بِمَآ أُنزِلَ إِلَيْكَ وَمَآ أُنزِلَ مِن قَبْلِكَ يُرِيدُونَ أَن يَتَحَاكَمُوٓا۟ إِلَى ٱلطَّٰغُوتِ وَقَدْ أُمِرُوٓا۟ أَن يَكْفُرُوا۟ بِهِۦ وَيُرِيدُ ٱلشَّيْطَٰنُ أَن يُضِلَّهُمْ ضَلَٰلًۢا بَعِيدًۭا ٦٠
وَإِذَا قِيلَ لَهُمْ تَعَالَوْا۟ إِلَىٰ مَآ أَنزَلَ ٱللَّهُ وَإِلَى ٱلرَّسُولِ رَأَيْتَ ٱلْمُنَٰفِقِينَ يَصُدُّونَ عَنكَ صُدُودًۭا ﴿٦١
فَكَيْفَ إِذَآ أَصَٰبَتْهُم مُّصِيبَةٌۢ بِمَا قَدَّمَتْ أَيْدِيهِمْ ثُمَّ جَآءُوكَ يَحْلِفُونَ بِٱللَّهِ إِنْ أَرَدْنَآ إِلَّآ إِحْسَٰنًۭا وَتَوْفِيقًا ﴿٦٢
N'as-tu pas vu ceux qui prétendent croire à ce qu'on a fait descendre vers toi [prophète] et à ce qu'on a fait descendre avant toi ? Ils veulent prendre pour juge le Taghout, alors que c'est en lui qu'on leur a commandé de ne pas croire. Mais le Diable veut les égarer très loin, dans l'égarement. Et lorsqu'on leur dit : “Venez vers ce qu'Allah a fait descendre et vers le Messager”, tu vois les hypocrites s'écarter loin de toi. Comment quand un malheur les atteindra, à cause de ce qu'ils ont préparé de leurs propres mains ? Puis ils viendront alors prés de toi, jurant par Allah : “Nous n'avons voulu que le bien et la réconciliation”. [Sourate 4 versets 60-62]
وَلَا تَسُبُّوا۟ ٱلَّذِينَ يَدْعُونَ مِن دُونِ ٱللَّهِ فَيَسُبُّوا۟ ٱللَّهَ عَدْوًۢا بِغَيْرِ عِلْمٍۢ ۗ كَذَٰلِكَ زَيَّنَّا لِكُلِّ أُمَّةٍ عَمَلَهُمْ ثُمَّ إِلَىٰ رَبِّهِم مَّرْجِعُهُمْ فَيُنَبِّئُهُم بِمَا كَانُوا۟ يَعْمَلُونَ ﴿١٠٨
N'injuriez pas ceux qu'ils invoquent, en dehors d'Allah, car par agressivité, ils injurieraient Allah, dans leur ignorance. [Sourate 6 verset 108]

Vous insultez leur religion. Vous insultez leur divinité qu'est la laïcité. Ils réagissent ! Eux-mêmes vont insulter Allah. Allah est un radical, et pourtant, il ne t'a pas dit d'aller les insulter.

Allah t'appellent au raisonnement :

N'injuriez pas ceux qu'ils invoquent, en dehors d'Allah, car par agressivité, ils injurieraient Allah, dans leur ignorance.

De surcroît quand tu es chez eux. Il y a une réaction.

Et les versets 60 à 62 de la sourate 4, sont très clairs. Ils prennent pour juge le Taghut, et dès qu'un malheur les touche, ils disent : Nous n'avons voulu que le bien !

Nous finirons par un texte de Hassan al-Basri, concernant les lecteurs du Coran :

Hassan Al-Basri a divisé les lecteurs du Coran en 3 catégories, à peu près similaires à celle de Ali ibn Abi Talib :

Il a dit : "Les récitateurs du Coran sont de trois sortes :
- ceux qui dont de cette science une activité commerciale, qui devient alors leur métier
- ceux qui respectent scrupuleusement les règles de récitation (Tajweed), mais qui transgressent les lois du Coran.
- ceux qui étalent leur savoir devant leurs congénères mais avec l'intention de réclamer quelques pouvoirs ou responsabilités.

Ceux-là sont la majorité parmi les gens de science. Qu'Allah nous en préserve."

Nos Dossiers : Belligérants

Qui a tué Samuel Paty ?

Alors que les médias étaient encore dans la conjecture du Coronavirus, et cela depuis plusieurs mois, ces derniers ont vu le jour d'un fait divers, le crime à l'encontre de Samuel Paty, et ont (.....)

Majid Oukacha a raison... Oui, il a raison mais

Majid Oukacha a raison... ce n'est point ironique. Ancien musulman ayant renier la religion, qui passe le plus claire de son temps, à dénigrer l'islam. Pour lui, il fait un travail intellectuel (...)

Aldo Sterone incite au massacre des musulmans de France

Aldo Sterone, l'homme qui incite au massacre des musulmans de France. Scandalisé par une vidéo dans laquelle on voit des musulmans accomplir une prière de rue, Aldo Sterone tel un président, int (...)

Aldo Sterone tourne en rond...

Aldo Sterone en difficulté, tourne en rond... Suite à notre réfutation de ses propos, Aldo Sterone a réalisé une vidéo intitulée "Sunnisme: Al Albani justifie les attentats suicide", dans laquel (...)

Les Gilets Jaunes, les Racistes et les "musulmans"

Au nom du pain, soit 84 % des français, sont révoltés, manifestent afin de réclamer, d'exiger une qualité de vie bien meilleure. C'est finalement l'appel de l'estomac. Deux grands problèmes :... (...)

De Gaza à Nantes, en passant par Boris Le Lay

Ce qui me semble tout à fait nécessaire de dénoncer, est que pour la majeure partie de ceux qui dénoncent l'islam sont pour ainsi, honnêtes. En dehors de quoi, Boris Le Lay, en panne d'arguments (...)